Pot de miel issu des ruches situées sur le toit du nouveau centre commercial Beaugrenelle (Paris 15)

Le miel made in Paris de Beaugrenelle. Bientôt en vente.

La première récolte de miel des 6 ruches installées sur le toit du centre commercial Beaugrenelle a commencé. A la clé : une sensibilisation des parisiens… et un coup de pouce à la lutte contre le cancer.

L’avenir des abeilles passera-t-il par la ville ? Les 300 ruches parisiennes semblent en tout cas mieux se porter qu’en Région où l’Union nationale des apiculteurs français (Unaf) note une baisse des récoltes allant de 50 à 80%. Un problème majeur pour l’équilibre naturel de nos écosystèmes.

« Les citadins connaissent peu les abeilles et ce type d’initiative est un bon moyen de faire parler d’elles, de leur rôle dans la biodiversité et de la difficulté de la filière. Paris a connu une belle récolte cette année et profite de la variété de ses espaces fleuris et d’un moindre impact des pesticides, contrairement au reste de la France qui, lui, a plutôt souffert » explique à l’AFP Ronan de Kervenoael, l’apiculteur en charge des ruches de Beaugrenelle.

Pour cette première récolte, les 400 000 abeilles de Beaugrenelle devraient produire environ 500kg de miel qui seront vendus en pots de 150g à 6 euros pièce. L’intégralité des bénéfices sera reversée à l’Institut Marie Curie pour la recherche contre le cancer du sein.

Alors, un miel made in Paris, ça vous dit ?

Ajouter un commentaire

*

Archives