Connexion
newsletter
CONNECT & FOLLOW

A vos clics, citoyens!

03 Juin 2016

touch-603533_960_720

Le 2 juin dernier, la Cité des Sciences et de l’Industrie accueillait le forum Changer d’Ère pour la 4ème année consécutive. Une journée au cours de laquelle participants et intervenants ont pu débattre sur le pouvoir citoyen. Premier tour d’horizon  sur les réseaux sociaux et l’engagement participatif.

Lieu de discussions et d’échanges, les réseaux sociaux sont devenus des vecteurs d’informations capables de fédérer leurs utilisateurs autour d’engagements communs.  Les sites comme change ou laprimaire.org permettent à chacun de s’impliquer plus facilement. En témoigne la pétition contre la loi travail qui a réuni plus d’1,4 million de signatures en à peine 4 mois.
Le même engagement est visible sur des questions environnementales. Le film Demain, lancé sur un site de crowdfunding, a bénéficié du financement participatif des citoyens, sans lesquels il n’aurait jamais pu voir le jour.

Combler les lacunes
Les raisons de cet engouement citoyen sont nombreuses : considérations éloignées de celles des politiques, conservatisme des régimes ou des gouvernements, influences culturelles, etc… Résultat, les citoyens décident de mener eux-mêmes les changements qu’ils désirent dans leur société.
Ainsi, en Egypte, l’association Harras map a imaginé une application permettant aux femmes d’indiquer des lieux d’agressions. Objectif, endiguer les harcèlements dont sont victimes les habitantes, dans une société où la culture ne condamne pas de tels actes.  Rien qu’au Caire, 95,3 % d’entre elles ont déjà été confrontés à ce problème. Grâce à ce système et à l’anonymat du net, chaque citoyen peut s’exprimer sans inquiétude.

Lire aussi: Engagement, toute!

Témoin direct
Ces plateformes constituent également une base de données de premier ordre pour les ONG et les associations en manque d’informations solides et complètes.
Dans certains cas, « l’émergence citoyenne pousse même le système existant à se saisir de ces questions et à proposer des solutions » souligne Laure Belot, auteur de La déconnexion des élites. Comment internet dérange l’ordre établi.

Alors, citoyens, n’hésitez plus à prendre vos souris pour faire bouger les lignes !

Ajoutez votre commentaire

*