Connexion
newsletter
CONNECT & FOLLOW
monnaie plastique pour recyclage des déchets
Amsterdam : les déchets comme monnaie
Société

Amsterdam : les déchets comme monnaie

06 Juil 2017

L’association WASTED rémunère les foyers qui trient leurs déchets. Une solution locale à un problème global.

Pour les habitants des quartiers nord d’Amsterdam, le plastique n’est plus un déchet, mais une monnaie ! Le fonctionnement est simple :
– on s’inscrit pour recevoir des sacs de tri,
– une fois remplis, on les dépose à la benne où l’on scanne un QR code,
– on envoie une photo du sac sur l’appli,
– on reçoit une pièce virtuelle.
Ces « bitcoins du déchet » servent alors de bons de réduction dans les magasins locaux. Une place de ciné à prix réduit, un café gratuit ? Le choix est vaste parmi les offres des 60 partenaires.

infographie fonctionnement tri déchets wasted

Surcyclage

En plus de servir de monnaie d’échange, le plastique ainsi recyclé est rejeté non plus dans l’océan mais… dans la ville ! WASTED fabrique des blocs à partir des déchets récoltés, qui peuvent être utilisés pour construire du mobilier urbain. L’initiative, soutenue par la commune, a déjà récolté près de 15 tonnes de plastique depuis son lancement en avril 2015, soit :
– 500 bouteilles d’eau par jour,
– ou de quoi fabriquer une vingtaine de bancs.

Le projet ferait aussi évoluer les pratiques des 1 000 foyers adhérents : un quart de participants affirme utiliser moins de plastique. Face à ce succès, le dispositif a été étendu à d’autres matériaux : papier, textile et verre donnent également lieu à des réductions locales.

blocs de construction en plastique recyclé
© Wastedlab.nl

Ajoutez votre commentaire

*