Connexion
newsletter
CONNECT & FOLLOW

Cradle to cradle : quelques gestes simples pour 700 milliards de $ d’économies !

01 Fév 2013

La fondation Ellen MacArthur et le cabinet de conseil McKinsey ont publié, à l’occasion de Forum de Davos, le 2e volet d’un rapport dédié à l’économie circulaire. Un focus particulier est porté sur les produits de grande consommation. Résultat : l’argument économique rejoint l’argument écologique et appelle à la mise en place rapide de cette nouvelle forme de production et de consommation.

Les produits de grande consommation représentent à l’heure actuelle :
– 60% des dépenses des consommateurs,
– 75% des déchets municipaux,
– 90% de la production agricole.

Chaque année un habitant d’un pays de l’OCDE consomme 800 kg de nourriture et de boissons, 120 kg d’emballage et 20kg de vêtements. Ces produits, qui représentent un marché de plus de 3 000 milliards de dollars, ont donc un impact économique et environnemental important, ce qui en fait un levier décisif vers l’émergence d’une économie circulaire. Le rapport donne quelques pistes simples pour engager le mouvement, chiffres à l’appui :

la collecte, et le compostage des déchets ménagers des municipalités pour obtenir du biogaz ou des nutriments pour le sol pourrait générer 2,4 milliards
de dollars au seul Royaume-Uni,
passer de bouteilles de bière en verre à des bouteilles en plastique recyclable permettrait une baisse de 20% du coût de la bière (pour 100l),
optimiser la collecte et le recyclage des vêtement a un potentiel de 71 milliards de dollars d’économies sur les produits textiles

A la clé, c’est 700 milliards de dollars d’économies, sans compter les bénéfices environnementaux ou en terme de créations d’emplois qui sont à portée de main. Une manne financière non négligeable en ces temps de crise, d’autant que les leviers pour y parvenir, sont relativement simples à actionner. A méditer, donc.

En savoir +

 

Ajoutez votre commentaire

*