RTEmagicC_41012_SeaOrbiter_Sous-Marin_VueARR_txdam31841_9dd4e4

Il y a plus de deux ans déjà, nous vous parlions dans nos pages du fantastique projet Sea Orbiter, un vaisseau futuriste d’exploration des océans. Si elle a pris un peu de retard, la machine s’accélère.

Porté par l’architecte de la mer et académicien Jacques Rougerie et soutenu par l’Ifremer et la NASA, Sea Orbiter est un projet unique au monde. A dimension scientifique et éducative, il vise à mieux comprendre et connaître les océans qui, à l’heure où tous les regards se portent vers Mars, restent largement méconnus. En effet :
– si les océans recouvrent plus de 70% de notre planète,
– 90% de cet espace reste inexploré,
– et 2/3 de la vie marine nous est inconnu.

Cet extraordinaire Sea Orbiter accueillera en permanence une équipe de scientifiques et se laissera dériver au gré des courants. Elle permettra ainsi :
– d’observer les peuplements de biodiversité,
– d’étudier les paramètres physico-chimiques de l’interface océan-atmosphère,
– d’établir un bilan des pollutions diverses,
– de contribuer à la recherche sur le comportement humain en milieu extrême.
article-2500074-195977A100000578-616_964x850
Vitesse supérieure
Alors que 70% des 35 millions nécessaires à la construction du vaisseau sont réunis, une campagne de crowdfunding a été lancée pour récolter les 325 000 euros nécessaire à la construction d’une partie essentielle et symbolique de l’appareil : l’Oeil, le poste de vigie, et centre névralgique des systèmes de communication. Une opération couronnée de succès puisque plus de 344 000 euros ont été récoltés, soit 20 000 de plus que l’objectif annoncé. Une réussite qui devrait permettre le lancement de la construction au printemps 2014 et, par effet boule de neige, attirer de nouveaux investisseurs.

Une belle aventure digne de Jules Vernes qui ne fait que commencer… et que nous continuerons à suivre pour vous.

Images_carr_

Ajouter un commentaire

*

Archives