Connexion
newsletter
CONNECT & FOLLOW

Des oreilles dans la forêt

30 Juin 2014

10153004_627722293978288_2150523113714991020_nRainforest Connection veut placer des capteurs dans les forêts tropicales du monde afin qu’ils signalent les activités de déforestation illégales en temps réel aux autorités locales.

Aujourd’hui, la lutte contre la déforestation repose essentiellement sur l’observation satellite. Cependant, ce procédé ne permet pas un suivi en temps réel et les autorités arrivent toujours trop tard sur les lieux. Un vrai problème quand on sait que 50 à 90% des actes de déforestation commis chaque année, le sont de manière illégale, selon Interpol.
Les autres solutions indirectes : législation, campagne de sensibilisation, boycotts… bien que nécessaires, ont montré leur limites elles aussi.
Rainforest Connection pourrait changer tout ça.

Ecouter la forêt parler
Et si la forêt pouvait parler ? Et si elle pouvait alerter en temps réel les autorités et populations locales du lieu exact où sont commis des actes de déforestation ? Topher White, le fondateur de Rainforest Connection, pense avoir trouvé le graal.
Son idée : créer des capteurs, fabriqués à partir de vieux smartphones recyclés. Cachés dans les arbres, ils détectent les signes de déforestation (bruits de tronçonneuse, d’animaux qui fuient…) et alertent immédiatement par sms les autorités locales ou les tribus indigènes qui peuvent alors intervenir et prendre les criminels sur le fait.
Un premier test mené dans la forêt indonésienne, celle qui vient de détrôner le Brésil au triste classement de la plus forte déforestation, a été couronnée de succès, la première interpellation ayant eu lieu au bout d’une journée seulement !

Crowdfunding
Une campagne de crowdfunding est actuellement en cours sur le site américain Kickstarter :
– avec un objectif de financement de 100 000$, Rainforest Connection estime pouvoir déployer 30 capteurs couvrant 200  à 300km2, soit 20% de la forêt tropicale indonésienne ;
– à ce jour, la start-up a réuni 27 000$. Il lui reste 29 jours pour atteindre son objectif ;
– si tout va bien, les premiers capteurs seront installés dès la fin de l’été.

Alors, êtes-vous prêts à faire un geste pour la forêt ?

Ajoutez votre commentaire

*