Connexion
newsletter
CONNECT & FOLLOW

E-santé : l’avénement d’une médecine personnalisée

15 Juil 2014

sophia-geneticsLes coûts en baisse de l’analyse génomique poussent de plus en plus d’acteurs de la e-santé à proposer des services d’analyse ADN. Focus sur un des derniers nés du secteur : BaseHealth.
70% des maladies sont évitables. Seulement, parce qu’elles sont décelées trop tard ou qu’une mauvaise hygiène de vie n’a pas été corrigée à temps, elles ne sont pas toujours évitées. C’est pourquoi, la start-up américaine BaseHealth a créé Genophen, une plateforme qui centralise :
– les données de l’ADN du patient afin d’anticiper les risques de développement de certaines maladies génétiques,
– l’historique personnel et familial du patient,
– des informations d’applications de quantified-self, phénomène en pleine explosion, telles que Fitbit ou Health Mate.

Le croisement de ces 3 types de données permet au médecin de proposer un plan d’action médical efficace sur la durée à son patient. Ces derniers peuvent ainsi prendre le contrôle de leur santé, et voir de manière concrète, via l’outil « Et si ? », ce que changerait dans leur qualité et espérance de vie, le fait de perdre 20 kilos ou encore d’arrêter de boire ou de fumer. « Ils voient les facteurs à risques pour certaines maladies et reçoivent un plan d’action de la part du docteur. Après la consultation, des physiciens donnent accès au patient à la plateforme » explique Hossen Fakhrai-Rad, le PDG de l’entreprise. Le patient, contrairement à d’autres applications basées sur le décryptage du génome comme 23andMe, n’a ainsi accès à ses données qu’après consultation avec le médecin. Le travail de pédagogie nécessaire pour une bonne assimilation et compréhension de ces données est donc au coeur du dispositif.

La plateforme, lancée en avril dernier est très prometteuse et déjà levé 6,3 millions de dollars, soit 4,6 millions d’euros.

Ajoutez votre commentaire

*