Connexion
newsletter
CONNECT & FOLLOW
Etiquettable : manger durable devient facile
Société - Tech

Etiquettable : manger durable devient facile

28 Sep 2017

En France, 30% des gaz à effet de serre proviennent de l’alimentation. Pour encourager les français à réduire cet impact, Eco2Initiative a créé Etiquettable, la première application de cuisine durable dans l’hexagone.

Les Français l’ont compris : une alimentation durable est bénéfique à leur santé, à l’environnement, et aux producteurs :
– 70% déclarent consommer plus de produits régionaux ou vendus en circuits courts,
– 67% ont tendance à réduire la quantité de nourriture qu’ils jettent.

Mais difficile de savoir quels gestes adopter : 78% de Français estiment ne pas avoir assez d’informations sur l’impact environnemental et santé des produits. Pourtant, l’Ademe et l’Anses regorgent de données. On sait par exemple qu’en mangeant une aubergine de saison, on émet 400 grammes de CO2 en moins qu’en la consommant hors saison. Ou qu’une assiette de lentilles contient autant de protéines qu’un plat avec de la viande.

« Inviter l’éthique à sa table »

Pour Vincent Collomb, ingénieur évaluation environnementale des produits agricoles et alimentaires à l’ADEME (partenaire financier du projet) il s’agit alors de « transmettre les connaissances pour pousser à l’action. » C’est la vocation d’Etiquettable, qui rassemble :
– un index des fruits et légumes de saison et leurs informations nutritionnelles,
– un inventaire des espèces de poisson menacées,
– un catalogue de recettes durables, leurs informations nutritionnelles et leur impact environnemental,
– une carte des restaurants engagés (locavores, bio, vegan, bon pour le climat) près de vous,
– et des astuces de cuisine durable (conserver ses plats cuisinés, trouver d’autres sources de protéines que la viande, limiter ses emballages, etc.)
Résultat : un guide pratique, ludique et collaboratif car vous pouvez aussi proposer des légumes ou des restaurants pour compléter l’application.

Rendre durable l’écosystème alimentaire

L’appli est aussi destiné aux restaurateurs pour l’affichage environnemental de leurs plats. Ainsi, outre les valeurs nutritionnelles, Caroline Vignaud, cheffe chez Foodchéri, pourra indiquer que ses linguines alla parmiggiana contiennent :
– 36% d’ingrédients bio,
– 100% de légumes de saison,
– et 60% d’ingrédients labellisés,
– pour 688 grammes d’empreinte carbone.

Shafik Asal, cofondateur d’Etiquettable et directeur d’ECO2 Initiative, résume vouloir « regrouper tous les éléments utiles à la prise de décision du consommateur quand il fait ses courses, quand il cuisine, quand il va au restaurant : bref, à toutes les étapes où il doit s’alimenter. » Des fonctionnalités qui se veulent évolutives. On pourrait imaginer à l’avenir trouver les menus des restaurants avec le poids carbone des plats, ou géolocaliser des producteurs locaux engagés. « Ce n’est que le début, » se réjouit Shafik, non sans une certaine gourmandise !

Shafik Asal au lancement de l'application entouré des partenaires d'Etiquettable au Grand BréguetShafik Asal au lancement de l’application entouré des partenaires d’Etiquettable au Grand Bréguet

 

Ajoutez votre commentaire

*