Connexion
newsletter
CONNECT & FOLLOW

Green IT : enfin du concret !

07 Avr 2014

greenpeace-online-companies-map.jpg.662x0_q100_crop-scaleUne étude de Greenpeace publiée ce mois-ci fait le point sur les engagements des grands acteurs d’Internet vers une électricité d’origine renouvelable. Des avancées significatives sont à noter.

Si Internet a permis de dématérialiser nombre de produits et services, ayant ainsi un impact positif sur l’environnement, il n’en reste pas moins dépendant d’une ressource : l’électricité. Alors que 2,5 milliards de personnes sont aujourd’hui connectées au réseau, un chiffre qui devrait atteindre 3,6 milliards d’ici 2017, la question de l’origine de cette énergie pour alimenter les serveurs et data centers est devenue un enjeu majeur dans nos efforts pour lutter contre le réchauffement climatique. A titre d’exemple, le Cloud Computing est à ce jour le 6e consommateur d’électricité au monde, devant des pays comme l’Allemagne, le Canada ou la France.

Dans son étude « Clicking green : how companies are creating the green Internet », Greenpeace annonce cependant de nombreuses avancées positives dans ce domaine. Au premier rang des satisfactions : Apple, dont la source d’énergie pour alimenter Itunes et son Cloud est 100% renouvelable ! Une surprise pour cette entreprise si souvent décriée par l’association, même si des efforts restent à faire, notamment dans la fabrication et le business model de son hardware.

apple-energy-source-2013
A la suite d’Apple, Greenpeace décerne également quelques bons points à Facebook et Google dont les initiatives commencent à payer.

facebook-energy-use-2013google-energy-use-2013
Enfin, au rang des mauvais élèves, on compte Amazon avec un résultat déplorable. Une piètre performance qui a un impact important tant les entreprises utilisant ses serveurs sont nombreuses (Netflix, Pinterest, Vimeo, Airbnb…)
amazong-energy-use-2013

Un rapport plutôt prometteur dans l’ensemble donc, même si la route est encore longue. L’évolution de ces dernière années témoigne en tout cas qu’un regard critique des associations et de consommateurs sur l’investissement de ces entreprises dans les énergies renouvelables, génère des résultats concrets. A nous de rester vigilants.

Pour retrouver tous les résultats de l’étude, ça se passe ici.

Ajoutez votre commentaire

*