Hypra: l'ordinateur s'adapte au handicap

Les ordinateurs font partie de notre quotidien. Pourtant, ces outils ne sont pas adaptés à tous. Avec Hypra, Corentin Voiseux veut les mettre à la portée du plus grand nombre !

Pendant ses études, Corentin Voiseux fait la connaissance de Jean-Philippe Mengua. Etudiant malvoyant, ce dernier prépare les concours de l’ENA en utilisant des outils informatiques particuliers. Marqué par cette situation, Corentin Voiseux prend conscience des difficultés que rencontrent les personnes malentendantes et malvoyantes pour manier un ordinateur ou naviguer sur Internet. En 2015, il fonde Hypra avec Jean-Philippe Mengua et Raphaël Poitevin avec pour objectif de démocratiser davantage l’accès aux outils informatiques.

Lire aussi: Nino, une nouvelle génération de fauteuil roulant

Le numérique s’adapte à l’humain

Si les malvoyants et malentendants sont les cibles privilégiées du jeune entrepreneur, sa solution s’adapte à un public bien plus large comme les personnes âgées. Des ergothérapeutes et d’autres professionnels pourraient également y trouver leur intérêt. Car Hypra peut être installée sur n’importe quel ordinateur. À l’offre d’abonnement s’ajoute 5 heures de formation prodiguées sur place ou à distance.
Grâce aux services qu’elle propose, Hypra adapte l’ordinateur aux besoins de l’utilisation et non l’inverse :
– assistance visuelle évolutive,
– aide vocale de lecture d’écran.

En montant sa société, Corentin Voiseux à renoncé au concours de l’ENA, préférant « un engagement politique au service de l’humanité et avec un impact ».

Ajouter un commentaire

*

Archives