Connexion
newsletter
CONNECT & FOLLOW

Ils sont beaux ! Ils sont bons mes insectes !

16 Mai 2013

La FAO a lancé un programme d’incitation et de sensibilisation à la culture et la consommation d’insectes. Ne faites pas la grimace, le rapport l’assure : ces petites bêtes sont « délicieuses ».

D’ici 2030, plus de 9 milliards de personnes devront être nourries ainsi que les milliards d’animaux élevés chaque année. Pour pouvoir alimenter tout le monde, un changement de nos régimes alimentaires s’impose. Manger des insectes devient une solution, peu chère et écologique : « Les insectes sont en abondance, ils sont riches en protéines et en minéraux » a argumenté Eva Ursula Müller, directrice du département des politiques économiques des forêts, lors de la présentation du rapport. « Ils présentent des taux de croissance et de conversion alimentaire élevés et ont un faible impact sur l’environnement pendant toute la durée de leur vie ». Les chiffres sont en effet intéressants :
– on recense plus de 1900 espèces d’insectes comestibles. Une population qui se compte en milliards ;
– 2 kg d’aliments sont nécessaires pour produire 1kg d’insectes, quand la production d’1kg de viande bovine demande 8kg d’aliments ;
– collectés directement à l’état naturel, les dépenses ou investissements exigés pour leur récolte sont minimes et donc accessibles aux populations les plus défavorisées qui peuvent par ailleurs aussi générer un revenu.

« Un tiers de la population mondiale mange des insectes, et c’est parce qu’ils sont délicieux et nutritifs. Des insectes sont en vente sur les marchés de Kinshasa, sur ceux de Thaïlande ou encore du Chiapas au Mexique, et ils commencent à apparaître dans les menus des restaurants en Europe.» détaille Eva Ursula Müller.

Si les avantages sont nombreux, la barrière psychologique reste importante pour les populations occidentales, peu habituées à ce type de régime. Cela n’a pourtant pas toujours été le cas. Dans l’Antiquité, Aristote décrivait déjà la « saveur exquise » des cigales et les meilleurs moments pour les récolter.

Vous êtes prêts à essayer ? Un steak de sauterelles pour le lecteur, un !

FAO : Food and Agriculture Organization of the United Nations (Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture)