The-Ecorium-Project-5Bienvenue dans l’Ecorium : une serre monumentale construite par la Corée du Sud qui reproduira en son sein les conditions des 5 grandes zones climatiques de la planète. Suivez le guide.

Ville durable et collaborative, high tech, mobilité… la Corée du Sud multiplie ces dernières années les innovations vers une société plus durable. L’Ecorium s’inscrit dans cette lignée au sein d’un grand « Ecoplex », ayant vocation à devenir un lieu incontournable de la recherche et de l’éducation au développement durable.
L’Ecorium c’est :
– une gigantesque serre de 33 000 m2,
– divisée en 5 dômes abritant les 5 grands écosystèmes de la planète (tropical, subtropical, méditerranéen, tempéré et polaire),
– pour un coût de 80 millions d’euros.

Ecorium_Park-Young-Chae_Interior

Reprenant la forme des méandres d’un fleuve la structure est conçue de telle manière à laisser passer un maximum de lumière naturelle, éliminant ainsi le recours à toute lumière artificielle. La gestion des flux d’air et la récupération des eaux de pluie permettent également de diminuer la consommation énergétique de l’Ecorium. Son ouverture est prévue pour le printemps 2014.

Si l’on peut se féliciter d’un tel projet, notamment sur ses vertus pédagogiques et son utilité pour la recherche, il pose cependant un précédent inquiétant : une faune et une flore « en boîte », à l’abri d’une planète déréglée où elles n’auraient plus leur place.

Un commentaire dans “La Corée du Sud met la planète en boîte”

  1. Le 20/01/2014 à 3:45 , Fred dit:

    Ce projet est une copie conforme du décidément très avant-gardiste Biosphere2 dans l’Arizona….. On lui souhaite un sort meilleur qu’à l’original 😉

    Reply

Ajouter un commentaire

*

Archives