Pour son dixième anniversaire, le salon Planète PME organisait pour la première fois la coupe de France des entrepreneurs. C'est Valérie Bindler et sa société MACC3, spécialisée dans l'efficacité énergétique du bâtiment, qui l'ont emporté. Présentation.

Après une phase de sélection qui s’est déroulée en régions, 6 finalistes se sont affrontés en direct sous les projecteurs du Palais des Congrès.

Le jury était présidé par Emmanuel Petit, ex champion du monde de football et aujourd'hui entrepreneur.

Il était composé de :

– Jean-François Roubaud, Président de la CGPME
– Pierre Grafmeyer, Vice-Président du Conseil supérieur de l’Ordre des Experts-Comptables
– Dominique Caignart, Directeur du Réseau OSEO Ile de France
– Grégoire Sentilhes, Président du G20 YES

A l'issue d'une compétition très serrée, c'est finalement la société Haut-Rhinoise MACC3 et sa PDG Valérie Bindler qui ont été récompensés par le jury. Les critères portaient sur la capacité d'innovation de l'entreprise (notamment en terme de développement durable) et son potentiel de croissance.

Fort de plus de 40 ans d'expérience, MACC3 a développé deux murs surisolés (dont l'un intégrant du bois) qui permettent de répondre aux exigences d'efficacité énergétique du bâtiment et d'anticiper la RT 2020. Les murs MACC3 offrent en effet une résistance thermique de R=7,89m2.K/W contre R=2,574m2.K/W pour un mur classique.

Les avantages de la solution MACC3 :

– Etanchéité à l'air et ventilation maîtrisée = bonne qualité de l'air intérieur.

– Forte inertie du mur qui lui confère un grand pouvoir d'accumulation.

– Point de rosé inexistant.

– Suppression de tous les ponts thermiques.

– Surface intérieure prête à peindre.

– Facilité d'installation : en 5h, 3 personnes suffisent à poser un étage complet de 100m2.

– Coût du chauffage inférieur à 50€ par mois pour un bâtiment de 100m2. En 20 ans, MACC3 estime que c'est près de 50 000€ d'économies qui pourraient être fait.

– Température constante, été comme hiver.

Si MACC3 fait, pour l'instant, appel à un site allemand pour produire ses murs, Valérie Bindler envisage de créer sa propre usine en Alsace. Espérons que cette récompense lui permettra de se développer et de réaliser ce projet.

Outre le trophée, Valérie Bindler a également gagné 2 billets d'avion pour New-York mais a surtout été sélectionnées pour figurer dans la délégation française qui participera à l'édition 2013 du Sommet des jeunes entrepreneurs, le G20 Yes, en Russie à Saint-Pétersbourg.

Cette coupe était organisée conjointement par la CGPME, Oséo et le Conseil supérieur de l'ordre des experts comptables.

En savoir +

Les commentaires sont fermés.

Archives