Connexion
newsletter
CONNECT & FOLLOW
Professor Kourosh Kalantar-zadeh et Dr Torben Daeneke solar paint
La peinture qui produit de l’hydrogène
Innovation - Tech

La peinture qui produit de l’hydrogène

12 Juil 2017

Après vos toits, ce sont vos murs qui génèreront de l’énergie grâce à cette peinture solaire.

Le professeur Kourosh Kalantar-zadeh et le docteur Torben Daeneke, chercheurs à l’université australienne RMIT, sont en passe de mettre au point une peinture étonnante : elle capte l’énergie solaire et absorbe la vapeur d’eau pour produire de l’hydrogène !

Savant cocktail

Cette innovation repose sur un composé, le sulfure de molybdène synthétique, aux propriétés similaires à celles du gel de silice – ces petits sachets qui absorbent l’humidité dans vos boîtes à chaussures. Le composé est aussi un semi-conducteur, permettant la séparation des molécules d’hydrogène et d’oxygène. Enfin, les scientifiques ont ajouté du dioxyde de titane, un pigment blanc qui attire la lumière.

Repeindre la ville

L’équipe espère pouvoir commercialiser son invention d’ici 5 ans. La peinture servirait alors à alimenter une pile à hydrogène. Si le rendement énergétique ne devrait pas être faramineux, cette technologie a l’avantage de pouvoir s’appliquer simplement, rapidement, et sur des surfaces très importantes. Elle pourrait, à terme, servir d’appoint dans un réseau énergétique local, ou pour les espaces isolés.

© RMIT (image et vidéo)

Ajoutez votre commentaire

*