michigan-researchers-develop-technology-that-converts-manure-into-clean-waterUn groupe d’étudiants du Michigan réussit un tour de force en transformant la bouse de vache pour obtenir à la fois de l’eau potable, du gaz et de l’engrais. Preuve que la solution écologique de demain peut nous surprendre car elle n’est pas toujours là où on l’attend.
L’impact du bétail sur le réchauffement climatique est régulièrement dénoncé. Avec raison. Et si on transformait ce problème en solution ? Le système de fractionnement des nutriments développé par  l’université du Michigan, le McLanahan Nutrient Separation System, utilise un digesteur anaérobie où des bactéries séparent les éléments de la bouse de vache, créant ainsi une émission de gaz, qui se transformera en énergie. Le reste est ensuite filtré et traité pour produire de l’eau potable. Enfin même les éléments nocifs comme l’ammoniac, que ces bouses contiennent,  sont recyclés en engrais. Une pierre, trois coups.

Quel impact ?
« Bon ça à l’air pas mal votre innovation, mais est-ce que ça fait une vraie différence ou est-ce que c’est beaucoup de travail pour un verre d’eau et juste assez de gaz pour remplir mon briquet ? » nous direz-vous. Prenons quelques chiffres :
– en 2011, l’élevage moyen aux Etats-Unis était de 179 vaches,
– une vache produit près de 38 000L de bouse chaque année,
– chaque bouse est constituée à 90% d’eau,
– aujourd’hui le McLanahan Nutrient Separation System peut produire 50L d’eau à partir de 100L de bouse. Un chiffre qu’ils espèrent à terme porter à 65%.

Résultat : un élevage moyen américain pourrait tirer chaque année plus de 3 millions de litres d’eau ! Une vraie solution, notamment pour les élevages des terres arides de l’ouest.

En phase de développement, le déploiement est prévu pour la fin de l’année.

 

(Photo : Flickr) Michigan Researchers Develop Technology That Converts Manure Into Clean Water.

Un commentaire dans “La révolution de la bouse”

  1. Le 18/03/2015 à 6:12 , La révolution de la bouse ! dit:

    […] La révolution de la bouse […]

    Reply

Ajouter un commentaire

*

Archives