Connexion
newsletter
CONNECT & FOLLOW

Le Grand Lyon veut se mettre à la salade

26 Août 2014
Lyon a sa ferme
Vue d’architecte de la future ferme urbaine lyonnaise.

Présenté au début de l’été par une équipe de chercheurs, ingénieurs et architectes lyonnais, le projet de ferme urbaine lyonnaise (FUL) pourrait voir le jour dès l’été 2016. Avec à la clé, de nombreuses promesses.

622 600 salades produites par an, soit une production 10 fois supérieure à l’agriculture traditionnelle, le tout avec 90% d’eau et de pesticides en moins et à un prix attractif (60% du prix d’un salade normale) ! C’est la promesse un peu folle de ce projet qui fait appel à des technologies innovantes. L’urbaniste et historien Philippe Audubert, à la tête du projet, a imaginé :
– un mode de production vertical,
– une culture en hydroponie qui allie culture hors sol et aquaculture,
– où les salades baignent dans un liquide nutritif et suivent un parcours ascensionnel tout au long de leur croissance du rez de chaussée jusqu’à en haut du bâtiment où elles retrouvent la lumière du soleil.

Ce type de production permet par ailleurs de créer un climat optimal favorable à la croissance des salades. Prévue pour 2016, cette ferme pourrait être installée sur les toits du centre commercial de La Part-Dieu. Et déclinée à d’autres types de cultures si l’expérience s’avère concluante.

 

 

 

Ajoutez votre commentaire

*