Connexion
newsletter
CONNECT & FOLLOW

Le MIPIM ouvre ses portes !

15 Mar 2016

A real world of opportunitiesL’événement phare de l’immobilier international s’ouvre aujourd’hui à Cannes. 21 000 participants sont attendus sur la croisette.

Depuis quelques années déjà, et particulièrement en cette année post-cop, le développement durable s’est invité comme un des sujets phare du MIPIM. Promoteurs, architectes, leaders politiques, maires, investisseurs… tous ont intégré le respect de leur environnement dans leurs stratégies et leurs projets. La preuve en 4 exemples :

1. À Oslo : le centre de données le plus branché au monde
Oslo

DigiPlex Fetsund est finaliste aux MIPIM Awards 2016 dans la catégorie Projet Ecologique le plus Innovant. Ce centre de données, qui ne produit aucune émission de CO2, exploite la fraîcheur naturelle de l’air norvégien et est alimenté en énergies renouvelables. il regroupe 16 centres de données indépendants peu efficaces en une seule et même installation de 12 MW, réalisant ainsi une économie globale d’énergie de plus de 50%. À la clé : 125 millions d’euros d’économies sur 20 ans.

2. À Bordeaux : un immeuble en bois de 50 m de haut
 Hypérion

L’EPA Bordeaux-Euratlantique a récemment lancé un appel à projets pour la construction d’un immeuble résidentiel en structure bois de 50 m de haut, l’une des toutes premières au monde de ce type. Le cahier des charges fait mention d’une structure primaire en bois, le matériau pour la façade restant libre. Ce projet fait partie d’une stratégie ambitieuse dans laquelle l’EPA Bordeaux-Euratlantique prévoit de construire 25 000 m² de structures en bois par an afin de lutter contre le changement climatique et soutenir les filières de bois locales. Le vainqueur de l’appel à projet sera annoncé le 16 mars au MIPIM sur le stand Bordeaux Métropole.

3. À Chicago : une usine à savon qui lave plus durable que durable
Chicago
Le Pullman Factory District, un quartier manufacturier de Chicago créé dans les années 1880 aux États-Unis, occupe une place majeure dans l’histoire des mouvements pour les droits civiques et sociaux des travailleurs. Il abrite également le flambant neuf « Method South Side Soapbox Factory ». S’étendant sur plus de 7 hectares au cœur du quartier, ce centre de production est le premier certifié « platine » selon la norme LEED dans le domaine des produits emballés grand public. À ce titre : il produit électricité éolienne et solaire sur son propre site, possède les plus grandes serres sur toit du monde et dégage d’énormes économies sur le plan de la consommation d’eau et d’énergie. Avec en bonus : des effets bénéfiques sur l’emploi et l’économie au niveau local, puisque ce projet est parvenu à replacer une activité de production à l’intérieur de la ville, sans danger pour la sécurité et l’environnement. Le bâtiment est nominé aux MIPIM Awards dans la catégorie Meilleur Complexe Industriel et Logistique.

4. À Göteborg : la maison « positive »
Ecoquartier à énergie positive à Göteborg
En 2011, le promoteur Riksbyggen a élaboré le label Logement à empreinte écologique positive (Positive Footprint Housing), une approche suédoise innovante du développement urbain et résidentiel, en association avec divers partenaires dont la ville de Göteborg et l’IUT Chalmers. Le premier projet de quartier résidentiel à énergie positive est prêt à être construit. Ce nouveau quartier résidentiel proposera 133 nouveaux appartements producteurs d’énergie. Pour y parvenir, les bâtiments possèderont des enveloppes plus denses, une meilleure isolation et seront équipés de panneaux solaires pour la production d’électricité. Plusieurs solutions de stockage énergétique ont été choisies, le chauffage sera produit grâce à la géothermie et un réseau de chauffage et de ventilation avec récupération de chaleur alimentera le quartier. Viva sera présenté sur le stand Business Region Göteborg.

 

1 commentaire
  1. Une revue très bien faite, claire, richement illustrée…. portant à notre connaissance, de nombreuses innovations et initiatives. Bravo !

Ajoutez votre commentaire

*