648x415_voitures-garees-a-paris-19-juillet-2012Premier propriétaire de bureaux en France et en région parisienne, Gecina s’associe à Indigo pour mettre en place la gestion partagée de 1 300 places de parking sur 37 immeubles de son patrimoine.

Les places de parking en ville, sont en voie de disparition. À Paris, elles ont chuté de 15% en 10 ans. C’est plutôt une bonne chose quand elles se muent en bornes de recharges électriques, ou en stations de vélos partagés mais en attendant que les citadins fassent leur transition vers des modes de transport doux, la recherche de place représente près de 20% du trafic. Autant d’émissions qui pourraient être évitées, sans parler du désengorgement du trafic. Gercina et Indigo ont décidé de s’attaquer au problème en développant une solution de parking partagé d’une ampleur inédite. 

Mutualiser et dématérialiser

 «Partager des places inexploitées avec des automobilistes à la recherche de solutions de stationnement au coeur des villes participe à une démarche innovante de mutualisation des services en fonction des besoins de chacun : stationnement horaire ou stationnement par abonnement la journée, en semaine pour le professionnel ou la nuit et le week-end pour le résident. Cette initiative apporte une réponse aux besoins des riverains tout en optimisant la valorisation de nos actifs » justifie Philippe Depoux, Directeur Général de Gecina. Les parkings concernés par ce partenariat sont principalement situés en Ile de France dont 80 % à Paris.
Pour permettre aux automobilistes de garer leurs véhicules dans ces nouveaux parkings, Indigo développe une solution sécurisée pour y accéder en voiture et à pied, et met en place une signalétique adaptée pour un repérage facile des places réservées. 
«A travers ce partenariat, Indigo entend démontrer l’agilité et la performance de ses outils technologiques pour gérer des transactions dématérialisées »  précise Sébastien Fraisse, Directeur Général adjoint d’Indigo en France. 

Les parkings seront ouverts progressivement à partir du printemps 2016. 

Un commentaire dans “Gecina et Indigo font passer le parking à la mode collaborative”

  1. Le 05/03/2017 à 6:02 , Bernhard dit:

    Les automobilistes sont pris depuis trop longtemps en otage de l’entente de longue de date entre les collectivités et de grands groupes privés. Le marché privatif s’ouvrant en ce moment, interdit pour une multinationale de voir son marché de la location de parking attaqué même par des starts-ups lorsqu’on parle de gros sous.

    Reply

Ajouter un commentaire

*

Archives