Connexion
newsletter
CONNECT & FOLLOW
Les hôpitaux aussi ont leur « boncoin »
Société - Tech

Les hôpitaux aussi ont leur « boncoin »

08 Sep 2017

Fini le gaspillage de médicaments ! La startup bretonne MaPUI Labs a créé une application pour mettre en relation les pharmacies hospitalières qui peuvent ainsi vendre et acheter leurs médicaments inutilisés.

L’équivalent de 50 millions d’euros de médicaments est détruit chaque année par les hôpitaux français,
– soit parce qu’ils sont arrivés au seuil de leur date de péremption,
– soit parce qu’ils ne sont pas utilisés jusqu’au bout quand le patient décède ou est transféré dans un autre établissement.

Cartographier les médicaments

C’est là qu’intervient MaPUI : l’application cartographie les médicaments inutilisés des pharmacies hospitalières pour maximiser leur probabilité de reprise par d’autres hôpitaux. L’application a déjà permis de récupérer environ 30 000 euros de médicaments. Plus de 80 hôpitaux sont membres. Si l’abonnement annuel coûte entre 1 000 et 15 000 euros selon le nombre de lits, il peut vite être rentabilisé au regard des prix de certains traitements (anticancéreux, antidotes ou médicaments orphelins). Pour Goulwen Lorcy, co-fondateur, « c’est gagnant-gagnant. On réduit le gaspillage de médicaments et les hôpitaux font des économies. »

La startup ne compte pas s’arrêter en si bon chemin. Elle envisage deux perspectives de développement :
– lier les pharmacies hospitalières avec les pharmacies d’officine,
– proposer cette offre à l’international.

Avec MaPUI, la Medtech se lance dans la chasse au gaspi !

© MaPUI Labs

Photo en une : Camille Demogue, Goulwen Lorcy et Antoine Fouéré, fondateurs © MaPUI Labs

Ajoutez votre commentaire

*