Connexion
newsletter
CONNECT & FOLLOW
tuer les bactéries dans l'eau grâce à des robots
Les nano-bots se jettent à l’eau… pour la purifier !
Innovation

Les nano-bots se jettent à l’eau… pour la purifier !

21 Juil 2017

Pour tenter de démocratiser l’accès à l’eau potable, des scientifiques fabriquent des nano-robots magnétiques capables de tuer les bactéries.

Ces petits automates se composent de plusieurs éléments :
– une partie en magnésium crée de l’hydrogène au contact de l’eau pour propulser le robot,
– des couches de fer et d’or piègent les bactéries cibles,
– des nanoparticules d’argent se chargent de les tuer.

Les tests de l’équipe de chercheurs de l’institut Max Planck en Allemagne se sont montrés concluants : en 15 minutes, les nano-robots (nano-bots pour les intimes) avaient éliminé plus de 80 % des bactéries Escherichia coli* infectant l’eau.

Nano-sentinelle, giga-performance

Les scientifiques l’assurent : leurs nano-bots sont « biocompatibles, respectueux de l’environnement et ne produisent pas de déchets chimiques pendant et après l’opération. » Grâce au fer qui les composent, de simples aimants suffisent à les guider puis les sortir de l’eau avec les bactéries tuées, laissant ainsi l’eau sans contaminant biologique.

Cette technique est donc prometteuse par rapport à l’ajout de produits chimiques de nettoyage, qui restent en partie présents dans l’eau. Une efficacité qui pourrait bien se révéler essentielle pour les 663 millions de personnes encore privées d’eau potable dans le monde. Les prochains travaux de l’équipe porteront d’ailleurs sur des bactéries pathogènes dans de l’eau potable contaminée.

* E. coli est une bactérie qui s’établit dans le tube digestif de l’homme et des animaux à sang chaud. Quand ses souches sont pathogènes, elle peut provoquer des troubles comme la diarrhée ou l’intoxication alimentaire.

Ajoutez votre commentaire

*