Une centrale solaire de 600m2 a été inaugurée dans le XVIIe arrondissement. Un dispositif qui devrait se multiplier sur les toits de la capitale.

Que ce soit avec l’agriculture urbaine (Cf. DD10, p.32) ou l’installation d’ENR, les toits de nos grandes agglomérations deviennent un terrain de jeu privilégié pour le DD. Pour preuve, ce nouvel immeuble du XVIIe arrondissement qui est devenu le 22 octobre dernier, la plus grande centrale photovoltaïque de Paris intra-muros.

Devant répondre à la norme BBC ainsi qu’à une réglementation très exigeante concernant les économies d’énergie, cet immeuble nommé « Quintessence » fait partie de la Zone d’Aménagement Concerté Clichy-Batignolles, le premier éco-quartier de la capitale. Les 600 m2 de panneaux solaires permettent d’alimenter une trentaine des 116 logements de l’édifice.

Un beau projet qui devrait être appelé à se multiplier :

  • 26 nouveaux bâtiments du quartier accueilleront 40 000 m2 de panneaux solaires dans les années qui viennent,
  • plus largement, la Mairie de Paris souhaite arriver à 200 000 m2 de photovoltaïque d’ici 2014

Des objectifs ambitieux qui de l’aveu même du Maire adjoint en charge de l’environnement, René Dutrey, auront du mal à être atteint. Mais l’élan est là.

On s’en contentera.

En savoir +

Ajouter un commentaire

*

Archives