Connexion
newsletter
CONNECT & FOLLOW

Lutter contre le cancer : un jeu d’enfant ?

12 Fév 2014

space-cancer

La journée mondiale contre le cancer a eu lieu ce mardi. A cette occasion, un centre de recherche britannique a révélé le jeu Android Play to Cure, Genes In Space : tout en se divertissant, les joueurs contribuent sans le savoir à la recherche médicale.
Comment mettre à contribution des milliers de personnes, sans compétences particulières, dans la recherche contre le cancer ? Cette méthode de crowdsourcing (mise à contribution de la foule), a déjà été utilisée avec succès dans d’autres domaines comme la recherche spatiale avec le projet Stardust@home de la NASA (lire à ce sujet DD14 p.14). Mais ce qui change ici, c’est la dimension ludique, qui la rend de fait accessible à tous.

Pilote interstellaire…
Vous êtes aux commandes d’un vaisseau spatial, 800 ans dans le futur. Bombardé d’astéroïdes, vous devez trouvez votre chemin dans l’espace en collectant un maximum « d’Elément Alpha », une matière précieuses et frictionnelle.

…ou chercheur ?
A chaque fois qu’un joueur suit le parcours, il voyage en fait à travers le génome d’un patient atteint du cancer, révélant quels gènes sont défectueux. Il fait ainsi avancer la compréhension que nous avons du développement du cancer dans les cellules et trace la route pour un traitement ciblé. Les scientifiques utilisent le plus souvent des ordinateurs et des logiciels très poussés pour ce type de recherche mais « les ordinateur sont très biens, mais pas parfait. L’oeil humain reste la meilleure technologie que nous avons pour dénicher ce type d’information et… Genes in Space permet d’utiliser au maximum la pouvoir de cette technologie » se réjouit le professeur Carlos Caldas. Un précédent projet ciblé sur le cancer du sein, CellSlider, avait déjà permis à l’équipe d’analyser leurs données en 3 mois au lieu de 18 !

14 millions de personnes sont diagnostiquées avec un cancer chaque année. Un chiffre qui devrait passer à 22 millions dans les 20 ans qui viennent selon l’OMS.
Alors arrêtez ce que vous êtes en train de faire, téléchargez l’application, jouez.. et participez à la recherche scientifique !

Ajoutez votre commentaire

*