Connexion
newsletter
CONNECT & FOLLOW
Metz : transitions créatives
Innovation - Société

Metz : transitions créatives

25 Sep 2017

En misant sur la transition énergétique, le développement de l’innovation et la culture, la ville de Metz se réinvente.

La métropole en devenir* peut se targuer de son dynamisme ainsi que de sa résilience, qui font d’elle un lieu idéal pour inventer la ville de demain. À l’image de l’Usine d’Electricité de Metz (UEM), qui dès 2013 engageait sa transition avec la mise en service d’une centrale à biomasse desservant 20 000 logements. Le réseau de chauffage urbain de Metz est aujourd’hui alimenté à 60% par les énergies renouvelables.

Rénovation énergétique

La ville s’est par ailleurs fixée l’objectif de 43% d’énergies renouvelables dans son mix énergétique d’ici à 2020. Pour l’atteindre, elle a notamment mis en place un programme de rénovation énergétique du patrimoine communal concernant environ 350 bâtiments (écoles, piscines, gymnases, éclairage public). Quant aux nouvelles constructions, elles se veulent exemplaires. Le Centre Pompidou-Metz, par exemple, construit avec des matériaux recyclés, mise dès sa construction sur :
– une couverture en membrane PTFE (fibres de verre enduites de téflon) laissant passer 20% de lumière naturelle,
– et une sur-isolation évitant la déperdition d’énergie (revue dès 2015 pour continuer à améliorer ses performances).

Art & Tech

La ville parie également sur l’innovation. Il s’agit de faire la preuve de l’attractivité business de cette future métropole, à seulement 1h22 de Paris. Dans cette optique, Metz se positionne sur le secteur Art & Tech. L’emblème de cette ambition : TCRM-Blida, l’ancien dépôt des bus reconverti en tiers-lieu où cohabitent et échangent artistes en résidence, associations et startups. Labellisé French Tech, ce totem de la ville de Metz mise sur « l’innovation croisée » inhérente à « la rencontre entre le monde de la création et de l’entrepreneuriat avec celui de l’économie et de l’industrie. »

Inspire Metz

Dernière initiative en date : la ville a lancé ce mois-ci son prix de l’innovation. Au total, 30 000 euros seront remis à neuf projets dans trois catégories d’innovations :
– technologique,
– créative,
– et sociale.

Une démarche stratégique pour le maire de la ville, Dominique Gros : « La métropole a aussi vocation à développer l’économie. Et développer l’économie, c’est développer les initiatives et la créativité dans tous les domaines qui peuvent être porteurs de création d’emploi. »

* Le président de Metz Métropole, Jean-Luc Bohl, et le maire de Metz, Dominique Gros, ont œuvré pour obtenir le statut de métropole au 1er janvier 2018.

Ajoutez votre commentaire

*