Montpelier campus créativité et numérique

Membre du réseau de la Frenchtech et des Edtech, Montpellier cherche à tirer son épingle du jeu. Avec son nouveau campus, la ville veut devenir un pôle de référence dans la formation et la mise en relation des étudiants et entrepreneurs des métiers du créatif et du numérique.

Le réseau Icônes et la métropole de Montpellier veulent réunir étudiants, entrepreneurs et startups issus des métiers du créatif et du numérique en un seul et même endroit. Objectif d’ici 2020 : « donner une nouvelle vie au site de l’Ecole d’Application de l’Infanterie et l’ériger en un véritable pôle créatif » a expliquait Philippe Saurel, maire de Montpellier et président de la métropole, dans son allocution de présentation, le 7 mars dernier.

Lire aussi: L’Edtech collaboratif: l’école 2.0!

Les clés de la réussite…

35 000 m2 de campus seront ainsi aménagés d’ici les 3 prochaines années. Les 1 400 élèves issus de 4 écoles (ESMA, IPESAA, antenne jeu vidéo de CTPA et antenne de Cinematis) auront accès aux meilleurs équipements et outils pour travailler : fablabs, des espaces numériques, des salles de projections… En tout, les travaux qui débuteront début 2018, devraient coûter 37 millions d’euros.

… et de l’insertion professionnelle !

Pour connecter directement étudiants et employeurs, le campus accueillera également des entrepreneurs et des startups dans l’ancien musée de l’infanterie et la vieille halle mécanique. Un tiers-lieu de 4 000 m2 nommé « les boîtes dans la boîte » sera aménagé comme lieu de rencontres tandis que le « Cocon » accueillera des animations tout au long de l’année.

En investissant dans ce secteur, Montpelier « a pour vocation à devenir le plus grand pôle de formation dans les métiers de la création et du numérique » se réjouit Karim Khenissi, DG de l’ESMA.

Ajouter un commentaire

*

Archives