Connexion
newsletter
CONNECT & FOLLOW

Plastic Bank : faire des déchets plastiques une ressource économique et sociale

16 Déc 2013

plasticbankheaderLes déchets plastiques sont partout, particulièrement en abondance dans les milieux défavorisés. Déchets ? Non, ressources ! affirme Plastic Bank, qui propose de troquer les plastiques ramassés par les communautés contre des services ou des objets de nécessité.

Comment résoudre le problème des plastiques qui :
– recouvrent de plus en plus nos terres et océans,
– polluent l’eau et le sol,
– contaminent la faune et la flore et entrent dans la chaîne alimentaire,
– mettent entre 50 et 1 millions d’années à se désintégrer
– sont difficiles à recycler du fait de la grande diversité de leurs compositions chimiques ?

Pour Plastic Bank, la réponse tient en un retournement : non le plastique n’est pas un déchet, mais une matière première gratuite et abondante qui peut permettre à de nombreuses communautés de sortir de conditions de pauvreté parfois extrêmes.

Plastique = éducation, formation, imprimantes 3D…
La Plastic Bank est un centre de retour, de réutilisation et d’impression 3D localisé de manière stratégique dans les régions du monde ou la pauvreté et le plastique sont en abondance. Notre business model auto-suffisant habilite les pauvres à récolter le plastique et s’en servir comme d’une monnaie d’échange pour accéder à différentes opportunités comme l’éducation, la formation, des objets, des outils ou encore de profiter des services d’une imprimante 3D » détaillent les fondateurs de Plastic Bank.
Une campagne de crowdfunding a permis de lever 20 000$ pour un projet pilote à Lima (Pérou), qui devrait voir le jour en février 2014. Il permettra notamment de :
– fixer la valeur de la « monnaie plastique »,
– mesurer l’impact direct du projet sur le niveau de vie de chaque individu y participant,
– d’expérimenter comment commercialiser le plastique recyclé et en faire un argument commercial au même titre que le commerce équitable.

Une initiative que nous suivrons avec intérêt et qui témoigne, une nouvelle fois, que la solution aux grands problèmes environnementaux de notre planète sera avant tout économique et sociale. C’est tout le sens de notre engagement.

 

 

 

Ajoutez votre commentaire

*