Connexion
newsletter
CONNECT & FOLLOW
Pour votre contraception : passez au bio !
Innovation - Société

Pour votre contraception : passez au bio !

07 Juil 2017

Des chercheurs de l’université de Berkeley ont concocté une alternative naturelle à la pilule aux hormones.

Acné, dérèglement hormonal, dépression, baisse de libido, prise de poids, sautes d’humeur, risque d’AVC augmenté… Malgré tous ces éventuels effets secondaires, la pilule reste la méthode contraceptive la plus répandue en France. Plus de la moitié des femmes utilisant une contraception prennent la pilule (70% pour les moins de 35 ans). Et pour cause, son efficacité dépasse les 99%.

La magie des plantes

Les chercheurs du Lishko Lab ont donc potentiellement trouvé une solution touchant plusieurs millions de femmes à travers le monde. Leur comprimé repose sur deux principes actifs végétaux utilisés dans les méthodes anti-fertilité traditionnelles :
– la pristimerine (tirée d’une espèce de vigne chinoise),
– et le lupéol (présent dans l’aloe vera, l’olive, la mangue ou encore le pissenlit).
La combinaison des deux composés bloque l’activation du sperme, sans qu’aucune hormone n’entre en jeu. Ce qui fait passer la pilule encore mieux ? L’efficacité de ce contraceptif végétal s’est montrée, lors des premiers tests, dix fois supérieure à celle des traitements par hormones.

Un patch pour les hommes ?

L’autre mission de ces chercheurs californiens étant de créer une contraception unisexe, cette nouvelle n’arrive pas seule. Les hommes pourraient eux aussi avoir accès à cette pilule verte, sous forme de patchs. Bien qu’aucune date de commercialisation ne soit encore fixée (les tests en labo sont encore en cours), une telle méthode contraceptive naturelle constituerait une révolution en tout genre !

2 commentaires
  1. Bonjour,
    Savez-vous à partir de quand nous pourrons nous la procurer ? Et où ? Seulement disponible dans tel ou tel pays ? Et puis pendant qu’on y est, j’espère qu’un grand groupe pharmaceutique ne va pas se mettre sur le coup et nous le vendre à des prix impossible !

    1. Bonjour,
      Merci pour votre commentaire. Toujours en phase d’essais labo, aucune date de commercialisation n’est encore connue à ce jour… Avant d’envisager une mise sur le marché il faut passer par un nombre de tests et d’essais cliniques puis de validation administrative (en France, notamment par l’Agence Française de Sécurité Sanitaire des Produits Santé). Affaire à suivre donc !

Ajoutez votre commentaire

*