Une « Atmosphère Explosive » qualifie les sites dans lesquels un mélange d’air et de substances inflammables sous forme de gaz, vapeurs, brouillards ou poussières, pourrait, après inflammation, se propager. C’est ainsi que les raffineries sont classifiées ATEX, atmosphères explosives, mais aussi d’autres sites saturés en poussière ou en gaz, comme les ateliers de peinture, les ateliers de transformation des métaux, les lieux de recyclage des déchets, de transformation du bois, les usines de lait en poudre, les silos de céréales, etc., sont des sites ATEX.

Dans ces lieux, il faut éviter toute étincelle, tout arc électrique et toute pression. C’est pourquoi les équipements doivent être certifiés ATEX avant d’y être installés.

Côté éclairage, la LED offre l’avantage de ne pas chauffer pour éclairer, mais pas uniquement.

Une faible consommation électrique pour compléter un éclairage existant

Par sa faible consommation électrique, un éclairage à LED peut venir compléter un éclairage existant installé depuis plusieurs années sur un site ATEX, sans pour autant alourdir la charge électrique, ce qui n’est possible avec aucun autre type d’éclairage. Par exemple, une raffinerie ayant un câblage électrique datant de plusieurs années ne peut ajouter de nouveau points lumineux qu’à condition qu’ils soient peu énergivores, pour être supportés par le réseau initial.

Une maintenance réduite

Dans ces atmosphères explosives, moins on y passe de temps et moins l’on prend de risque. C’est pourquoi il est important d’utiliser un éclairage solide demandant peu d’entretien et le moins de changements de lampes possibles.

Une longue durée de vie

Avec 100 000 heures de durée de vie à un flux maintenu à 70%, l’éclairage à LED permet de réduire le besoin de maintenance. Parfois, les constructeurs garantissent une durée de vie sans flux maintenu or par exemple, un néon peut perdre 30% de sa luminosité en moins d’un an. Un éclairage à LED peut fonctionner plus de 11 ans avec un flux maintenu à 70% s’il est utilisé 24H/24, et sa durée de vie s’allonge si son utilisation est moins fréquente.

Eclairage instantané et insensible aux allumages répétés

En effet, s’allumant instantanément, sans délais de chauffage, et la LED supportant les allumages répétés, l’éclairage à LED s’éteint et se rallume à volonté, ce qui fait qu’il est rarement laissé allumé en permanence. Voire, couplé à un système d’éclairage intelligent, il ne s’allume que lorsqu’il y a de l’activité dans le lieu éclairé, et il s’éteint automatiquement. Son utilisation est ainsi prolongée dans le temps.

Résistant aux chocs et aux vibrations

Certaines zones ATEX sont soumises à de nombreuses vibrations générées par les machines de transformation. C’est pourquoi les éclairages certifiés ATEX doivent être plus solides que les éclairages traditionnels. Avec un éclairage 100% électronique, la LED est déjà plus résistante que d’autres matériels, un verre de 22mm d’épaisseur vient renforcer sa solidité. Moins les lampes cassent et moins elles demandent de maintenance.

Une optique de diffusion précise

Grâce à une optique de diffusion précise, l’éclairage à LED permet de réduire le nombre de luminaires dans une zone ATEX, ce qui diminue d’autant le nombre de luminaires à contrôler. Par exemple, une unité de récupération de gaz aux Etats-Unis a réduit de 30% le nombre de luminaires en installant un éclairage à LED.

Moins d’accidents et des interventions plus rapides avec un meilleur rendu des couleurs

Par rapport aux lampes à vapeur de sodium sous haute pression, aux lampes à vapeur de Mercure ou aux lampes à incandescence, l’éclairage à LED offre un meilleur rendu des couleurs qui permet d’éviter les accidents liés à une mauvaise visibilité. Ce meilleur éclairage facilite également la lecture des indications de sécurité ou la lecture des manuels pour une intervention plus rapide en cas de danger immédiat. Cette qualité de lecture améliore également la qualité du relevé de données sur les sites à risques, en limitant les erreurs dues à une mauvaise luminosité.

Aucun matériau dangereux

Ne contenant aucun gaz, les éclairages à LED sont très sécurisés et leur recyclage est classique, comme tout produit électronique. Un argument de plus pour les atmosphères explosives.

L’éclairage à LED convient donc parfaitement aux atmosphères explosives car il consomme peu d’énergie, il est résistant aux chocs, il offre un meilleur rendu des couleurs et il permet de réduire le nombre de luminaires grâce à son optique de diffusion précise, et surtout : il réduit considérablement les besoins de maintenance dans les zones ATEX.

Les commentaires sont fermés.

Archives