Des chercheurs du centre de nanotechnologie de Wake Forest en Caroline du Nord ont mis au point un système thermoélectrique permettant de transformer l’énergie produite par le corps en électricité.

L’équipe de chercheurs a intégré des nanotubes de carbones dans des fibres de plastique souple qui donnent au matériau l’apparence d’un tissu. Cette technologie leur permet de créer de l’énergie à partir de la différence de la température entre le corps et l’extérieur. Un coureur équipé de ce tissu pourrait ainsi charger son lecteur MP3, simplement avec la chaleur que dégage son corps sous l'effet de l'exercice. Ou quand le corps devient une pile !

« Nous gaspillons beaucoup d’énergie sous forme de chaleur. Par exemple, récupérer la chaleur perdue par une voiture pourrait permettre d’améliorer l’autonomie et d’améliorer la radio, l’air conditionné ou encore le système de navigation » confie M.Hewitt, étudiant qui a pris part au projet. « D’une manière générale la thermoélectricité est une technologie sous développée pour récupérer l’énergie, et pourtant elle offre beaucoup d’opportunités ». En effet que ce soit en équipant les fauteuils de voiture, pour isoler les conduits, ou encore récupérer la chaleur sous les tuiles des toits pour réduire les factures de gaz et d’électricité, cette technologies s’adapte à des applications multiples. En théorie, il suffirait même de s’asseoir sur son téléphone pour le recharger.

Jusqu’ici, le coût de la thermoélectricité avait interdit tout processus de commercialisation à grande échelle. Aujourd’hui, les chercheurs pensent pouvoir, à terme, abaisser le prix à 1$ pour équiper un téléphone. Des contacts avec des investisseurs sont actuellement en cours pour commercialiser Power Felt.

A suivre.

En savoir +

Les commentaires sont fermés.