Tests d'émissions en conditions réellesPremière mondiale dans l’industrie automobile : PSA Peugeot Citroën a mené, en collaboration avec deux ONG et un bureau d’étude, des tests en conditions réelles sur les consommation de carburant de ses véhicules.
Depuis le scandale Volkswagen, l’ombre d’un doute plane sur l’industrie automobile et ses performances environnementales réelles. Sans aller jusqu’à la tricherie flagrante du constructeur allemand, chacun pouvait d’ailleurs constater l’écart entre la consommation affichée et la consommation réelle de véhicules. En cause, des tests basés sur un protocole datant des années 70, en laboratoire, et dans des conditions optimales : sans climatisation, sans le poids des bagages… Fin 2015, l’ONG Transport & Environnement qui a participé aux tests de PSA, estimait l’écart dans les émissions de C02 affichées et réelles à 40%.

Transparence

Anticipant sur de nouvelles normes qui doivent entrer en vigueur en 2017, Peugeot Citroën a donc fait appel à deux ONG (Transport & Environnement, France Nature Environnement) et à Bureau Veritas pour développer un protocole de tests qui soit représentatif de la consommation de ses véhicules en conditions réelles. Résultat : sur les 3 véhicules testés, les chiffres concordent bien avec la consommation constatée par les usagers, soit près de 45% supérieure aux chiffres annoncés à la vente. « Le protocole développé avec PSA est robuste » constate Greg Archer, Directeur Clean Vehicules de Transport & Environnement. « Il confirme la consommation de carburant en conditions réelles d’usage d’un automobiliste ordinaire sur les modèles testés. Ce protocole prouve que les tests sur route sont fiables pour mesurer les émissions réelles de CO2. Il devrait donc devenir une référence pour l’ensemble de constructeurs ». Car l’enjeu est bien là : agir enfin concrètement sur la consommation des véhicules en conditions de circulation et non plus de manière artificielle en laboratoire, afin de répondre à des normes inatteignables.

En répondant à une demande de longue date des ONG, Peugeot-Citroën anticipe les nouvelles normes de régulation et recrée les conditions de la confiance. 30 autres de ses véhicules seront soumis aux mêmes tests avant l’été 2016.

 

Ajouter un commentaire

*

Archives