Connexion
newsletter
CONNECT & FOLLOW
Rennes : une transition réussie
Société

Rennes : une transition réussie

06 Sep 2017

Circuit court, ville durable, mobilité, participation citoyenne… Rennes innove tous azimuts pour se réinventer.

La capitale bretonne était nommée première ville durable de France par le magazine Terra Eco en 2013, puis capitale de la biodiversité en 2016. Loin de se reposer sur ses lauriers, elle a depuis redoublé d’efforts pour devenir à la fois plus accueillante et attractive.

Circuit court

Forte d’un patrimoine gastronomique, la ville mise sur des produits locaux et de qualité. Ainsi, son Plan alimentaire durable (PAD), lancé en novembre 2016, prévoit d’ici à 2020 dans la restauration collective :
– d’utiliser 40% d’aliments produits de manière vertueuse dont 20% de bio,
– de réduire de moitié le gaspillage alimentaire.

Rennes s’est par ailleurs lancée en juin 2016 dans une démarche d’autosuffisance alimentaire. L’objectif est aussi simple qu’ambitieux : produire la totalité de la nourriture consommée sur leur territoire, que ce soit dans les vergers ou potagers urbains ou en encourageant la mise en place de circuits courts.

Régénérer la ville

La ville se penche également sur son aménagement pour faire vivre une nouvelle forme d’urbanité. Deux exemples :
– la réhabilitation d’anciennes friches militaires en préservant au maximum la végétation et les sols. La Courrouze est un éco quartier « qui incarne l’idée de la ville qui se recompose sur elle-même » selon la métropole, en alliant biodiversité et héritage, maîtrise de l’énergie et mixité sociale.
– la résidence intergénérationnelle Simone de Beauvoir, qui permet aux seniors de vieillir chez eux, dans un cadre qui promeut la mixité.

La construction de la ligne B du métro et du futur Centre des congrès dans le Couvent des Jacobins devrait donner encore plus de corps à l’ambition de la ville. « Aucune autre métropole ne connaîtra dans les prochains mois une telle métamorphose », soulignait Nathalie Appéré, maire de Rennes, en janvier 2017.

Jumeau numérique

Pour s’assurer d’apporter les meilleures modifications à la ville, la métropole a lancé, en partenariat avec Dassault Systèmes et Images & Réseaux, « Digital Twin City », lauréat 2016 de l’appel à projet « Démonstrateurs industriels pour la ville durable ». Le dispositif consiste en la création d’un jumeau numérique de la ville, une modélisation en 3D permettant :
– d’imaginer l’aménagement et la gestion du territoire,
– de tester les solutions proposées,
– de travailler de manière participative entre la métropole, les PME et startups, et les citoyens.

Deux appels à innovations sont prévus, en 2017 et en 2018. L’idée ? Devenir une vitrine du savoir-faire français en matière de co-design urbain, d’aménagement durable et de concertation citoyenne.

STAR des transports en commun

Rennes a été la première ville française à partager les données de son réseau de transport pour faciliter l’émergence d’applications visant à mutualiser les déplacements des utilisateurs. Depuis, STAR, le gérant des transports dans l’agglomération, s’est fixé d’autres objectifs, par exemple la conversion de sa flotte de bus en véhicules électriques. Les premiers tests auront lieu dès novembre 2017 avec Bluebus (du groupe Bolloré).

Autant d’atouts qui font de Rennes une ville de plus en plus attractive, notamment pour les entreprises. Sans compter qu’avec la LGV, elle n’est plus, aujourd’hui, qu’à 1h27 de Paris.

Ajoutez votre commentaire

*