Connexion
newsletter
CONNECT & FOLLOW

Ulminak : à la rencontre des Samis

16 Fév 2017

Ulminak Projet Tannak Adventures

Scientifiques et reporters ne sont désormais plus les seuls à nous informer sur la dégénérescence du monde. Avec Demain, Cyril Dion a montré que nous pouvons tous devenir acteur de notre changement. Une idée portée par Ulminak, une expédition made in France en Laponie.

Le 19 février prochain, un groupe de 9 sportifs passionnés s’apprête à embarquer pour une traversée de 500 kms entre la Finlande, la Norvège et la Russie. Destination finale : la Laponie, pour rencontrer le dernier peuple autochtone d’Europe, les Samis. Décrit comme une « aventure humaine basée autour d’un projet sportif, technologique et pédagogique », le premier projet organisé par l’association Tannak Adventures se veut aussi une véritable expérience scientifique.

Tests extrêmes

Les 9 membres de l’équipe partiront avec 30 huskys et deux polkas (sorte de traineaux) équipées de panneaux solaires, d’une éolienne et d’un autre système mécanique qui leur permettra de fabriquer l’énergie électrique nécessaire pour recharger les caméras, les drones et les systèmes de communication qu’ils embarqueront. Leur traversée se fera donc en totale autonomie. « L’entreprise Sigfox a même mis au point des colliers connectés et sans batterie pour les chiens qui marcheront grâce à la chaleur des animaux » souligne Michael Boubekeur, un des membres fondateurs du projet. L’occasion parfaite pour tester ce matériel dans des conditions extrêmes. Mais le cœur même du projet n’est pas de tester du matériel technologique mais bel et bien de pointer les conséquences du réchauffement climatique.

Lire aussi: Atelier nature: le pokemon Go de l’environnement

Culture en danger

En traversant des contrées reculées à la rencontre des peuples nomades, l’expédition veut vérifier l’incidence du changement climatique sur ces tribus. Les Samis vivent de la pêche au saumon et de l’élevage de rennes. Mais la hausse croissante des températures empêche les lacs de geler durablement et aux hommes et aux bêtes de les traverser. Ces dernières ne trouvent plus de nourriture et migrent ailleurs. La vie de tout un écosystème est bouleversée, sans parler de la culture même des Samis. En filmant leurs aventures et en la diffusant dans des écoles, l’équipe d’Ulminak espère sensibiliser les jeunes toulousains et les citoyens à cet enjeu crucial qu’est la protection de l’environnement dès son retour, le 11 mars prochain.

De magnifiques images en perspective !

Ajoutez votre commentaire

*