Connexion
newsletter
CONNECT & FOLLOW
Un frigo 100% écolo!
Innovation - Société - Tech

Un frigo 100% écolo!

17 Mai 2016

« Trouver une idée qui puisse aider un milliard de personnes ». Le défi lancé par un professeur du MIT a ses élèves, a fortement inspiré Quang Trong. Après avoir créé sa start-up, Evaptainers, en 2015, il s’apprête à commercialiser son invention : un frigo sans électricité.

L’Afrique souffre d’un grand déficit en matière d’infrastructures électriques. Au Soudan, par exemple, moins de 6% de la population y ont accès. Une situation qui entraîne un gaspillage alimentaire important puisque, sur le continent, « 40% des aliments se dégradent avant d’être mangés »  souligne Jérémy Fryer-Biggs, cofondateur de la start-up. L’Evaptainers, inspiré du « zeer pot » et du Mitti Cool Refrigerator, une sorte de frigo en terre cuire utilisé dans l’Egypte ancienne, pourrait changer la donne.

Comment ça marche ?
Le système se compose de deux bacs en plastique imbriqués l’un dans l’autre, séparés par une couche de sable humidifiée et fermés par un couvercle. Une plaque en aluminium, conductrice, est installée sur les parois du bloc externe. Grâce à son caractère conducteur, elle va attirer la chaleur émise par le bac interne, abritant les aliments. Cette dernière s’évaporera ensuite à travers le sable. L’humidité permettra de conserver la fraîcheur interne pendant environ 12 heures.
Seul bémol, 6 litres d’eau sont nécessaires pour un frigo de 60 litres. Un point qui ne freine pourtant pas l’ascension du projet.

Efficace et pas cher
Le prototype a déjà reçu plusieurs récompenses et attiré l’attention de  certains organismes publics. L’institut national de recherches agronomiques du Maroc a même décidé de s’associer à la start-up.
Et pour cause, l’invention présente de nombreux avantages :
– Faible coût : 27 euros
– Pas besoin d’électricité
– Conservation des aliments plus longue : 10 fois plus que sans frigo
– Réduction de la température : 15 à 20°C par rapport à la température extérieure
– Facilement transportable

Lire aussi: Une batterie lumineuse

Après un premier test réussi en 2015, un second essai débutera à l’été 2016 auprès de 300 familles marocaines. La jeune start-up mise sur un développement à grande échelle de son système et projette de l’exporter sur tout le continent afin d’apporter une nourriture plus diversifiée et plus saine à des milliers d’individus.

5 commentaires
    1. Le procédé utilisée est le même que celui de la transpiration. La chaleur créée dans le compartiment interne (contenant les aliments) est attirée par une plaque d’aluminium, très conductrice. Elle pourra ainsi s’évacuer entre les deux compartiments, séparés par une couche de sable humidifiée. La fraîcheur sera également conservée grâce à l’humidité du sable. C’est pourquoi il est nécessaire de l’arroser environ toutes les 12 heures.
      Je vous renvoie à la vidéo (en anglais) présente sur le site de son inventeur. http://www.evaptainers.com/la-science/

    1. Exactement.Le site internet belge energieplus nous l’explique : « Le principe est le suivant : si de l’air chaud et sec traverse un filet d’eau, il en provoque l’évaporation. La chaleur nécessaire à la vaporisation d’eau étant extraite de l’air, celui-ci se refroidit. »

  1. Si quelqu’un a plus d’infos …
    Je pensais deja me construire un frigo du desert et bazarder mon frigo electrique, c’est mon prochain projet en fait
    Mais je pensais utiliser de la céramique poreuse
    Ici c’est du plastique et surtout la plaque en alu m’interpelle, du coup si quelqu’un a des plans ou quelque chose

Ajoutez votre commentaire

*