Connexion
newsletter
CONNECT & FOLLOW

♫ Bzzz, quand votre immeuble fait Bzzz… ♫

25 Jan 2016
Hotel à insectes
©Jonas Jacquel – Atelier CALC, architectes

Le 22 janvier, la Bourdonnerie a été inaugurée au sein de l’écoquartier Heudelet de Dijon. Particularité : un bâtiment qui accueille sur l’une de ses façades le plus grand « hôtel à insectes » de France.

La Bourdonnerie est le nouveau siège de deux associations environnementales locales : Réserves Naturelles de France et Alterre Bourgogne. Ces dernières voulaient d’un bâtiment qui soit l’expression de leur engagement pour la nature et la biodiversité : « Cette façade constitue une mini-réserve naturelle verticale, un observatoire de l’évolution de l’écosystème de l’écoquartier, une manifestation des enjeux environnementaux, et enfin, un affichage des objectifs des deux associations » détaille l’Atelier Calc, qui a réalisé ce projet.

Réconcilier les insectes avec la ville

« En ville, aujourd’hui, il manque des endroits favorisant la protection des insectes pollinisateurs ou des oiseaux. Les façades des nouveaux bâtiments sont lisses, ils ne peuvent pas trouver une place comme autrefois entre les pierres des maisons » déplore Nadège Austin, directrice d’Alterre Bourgogne. L’hôtel à insectes a vocation à renouer ce lien rompu. Conçu à partir de bois local, il s’élève à 6 mètres de haut sur toute la façade ouest du bâtiment. Les 60 casiers amovibles qui le composent, fournis en fagots, tuiles ou bûches percées, sont voués à accueillir abeilles sauvages, coléoptères, papillons, mais aussi chauve-souris ou oiseaux. Il faudra cependant attendre 3 ans pour que tous les casiers trouvent leurs locataires.

Pour ceux qui pensaient avoir échappé à la nature et ses petites bêtes en vivant en ville : prenez garde ! Elles reviennent bientôt s’installer près de chez vous. L’occasion, peut-être, d’une réconciliation…

 

 

Ajoutez votre commentaire

*