Connexion
newsletter
CONNECT & FOLLOW

22 Juin 2016

Parmi les énergies renouvelables, le solaire est sans doute la plus accessible en ville. Pourtant, l’installation de panneaux photovoltaïques est parfois interdite pour des raisons d’esthétique. Une situation qui devrait changer grâce « coppo invisible solar », des tuiles un peu spéciales…

Depuis le 1er juin, la société  italienne Dyaqua, spécialisée dans l’intégration esthétique des énergies renouvelables, commercialise des panneaux solaires dissimulés dans des tuiles et donc invisibles à l’œil nu ! Les cellules de silicium monocristallin qui composent les panneaux solaires habituels sont intégrées dans une tuile en argile puis recouverte d’une surface opaque à la vue mais qui laisse filtrer les rayons du soleil. Aucune perte d’efficacité énergétique n’est à déplorer :
– chaque tuile est ainsi capable de générer 4,5W ;
– une surface de 15m2 est donc nécessaire pour obtenir 1kW.

Pratique, écologique et esthétique !
L’avantage de ces tuiles ne s’arrête pas là ! En effet, leur installation ne requiert aucune préparation ou transformation spécifique du toit. Tout comme les tuiles originales, elles imperméabilisent et protègent les habitations et sont même auto-nettoyantes. Un avantage comparé à certains panneaux photovoltaïques !
Créées à partir de matériaux non toxiques et naturels, elles sont entièrement recyclables et résistent à des températures allant de -40°C à +85°C. De l’argile local peut même être utilisé pour fabriquer la base des tuiles et répondre ainsi aux spécificités de chaque région.

Lire aussi: Micro solaire, maxi effet

Après Rome, Venise et Florence, cette alliance réussie entre patrimoine, technologie et énergie renouvelable pourrait bientôt venir fleurir les toits français !

Ajoutez votre commentaire

*