Connexion
newsletter
CONNECT & FOLLOW

Au Nigeria, jouer au foot génère de l’énergie

13 Jan 2016

shell nigeria lagosLes jeunes de Lagos peuvent désormais jouer au foot la nuit : l’énergie générée par leurs foulées alimente les spots qui éclairent le terrain.

L’entreprise britannique Pavegen, dont nous vous parlions dans nos pages il y a 3 ans déjà, a installé sous la pelouse du terrain de football du Federal College of Education de Lagos ses dalles piézoélectriques : une technologie innovante qui transforme l’énergie cinétique des pas en électricité. Cette nouvelle source d’énergie renouvelable, couplée à celle emmagasinée par les panneaux solaires pendant la journée, permet d’alimenter l’éclairage du terrain pendant la nuit. « L’Afrique à de gros problèmes d’accès à l’énergie. La nuit tombée, c’est tout le continent qui sombre dans l’obscurité. Jusqu’ici, le Federal College of Education était uniquement alimenté par des générateurs au diesel. Ce projet démontre que l’énergie cinétique alliée au solaire constitue le mix énergétique du futur, capable d’améliorer la vie des communautés » se réjouit Laurence Kemball-Cook, le PDG et fondateur de Pavegen qui n’en est pas à son coup d’essai puisqu’il avait déjà réalisé un projet similaire au Brésil en 2014, à l’occasion de la coupe du monde de football.

En France, en attendant que les dalles de Pavegen envahissent l’espace public, vous pouvez vous prêter au jeu et produire ainsi de l’énergie : rendez-vous sur le parvis de la gare de Saint-Omer ou dans les locaux parisiens de la SNCF !

Ajoutez votre commentaire

*