Connexion
newsletter
CONNECT & FOLLOW
Avec les PIMMS, Enedis agit pour l’inclusion numérique
Société

Avec les PIMMS, Enedis agit pour l’inclusion numérique

19 Fév 2019

Alors que les démarches administratives sont de plus en plus dématérialisées, 20 % de Français restent en difficulté avec l’informatique. Le PIMMS de Melun a mis en place des ateliers numériques pour leur permettre d’accéder à leurs droits sociaux.

Envoyer un mail, s’inscrire à Pôle Emploi, actualiser sa situation à la CAF, suivre sa consommation énergétique… ces démarches, aussi simples semblent-elles, ne sont pas évidentes pour tous les Français. Créés il y a une vingtaine d’année, les Points d’information médiation multiservices (PIMMS) accompagnent gratuitement et sans rendez-vous tous les publics dans les démarches administratives du quotidien. “Avec la dématérialisation de ces démarches, nous avons été obligés de prendre en compte les aspects numériques de notre accompagnement, afin d’assurer le lien avec le service public et d’éviter le non-recours aux droits sociaux des personnes en précarité” explique Guillaume Lahoz, directeur du PIMMS de Melun (Seine-et-Marne), qui a créé une “petite école du numérique”.

“Faire avec et aller vers”

À partir d’un diagnostic individuel, basé sur un entretien et une observation objective des compétences informatiques, le PIMMS de Melun accompagne ses publics dans une optique d’autonomie. Outre la gestion de besoins urgents et ponctuels, la petite école du numérique propose trois cycles d’ateliers : 
– les notions de base,
– la communication en ligne,
– et la réalisation des démarches en ligne.

Réduire la fracture numérique

Si à Melun, le public est surtout celui de personnes en situation de précarité sociale et en difficulté avec la langue française, “le numérique nous amène un nouveau public qu’il ne faut pas réduire aux seniors”, souligne Guillaume Lahoz, “par exemple des jeunes qui maîtrisent le matériel informatique, mais ont besoin d’être accompagnés pour découvrir leurs droits sociaux et comment y recourir en ligne.” En 2017, l’Agence du numérique estimait que 13 millions de Français étaient en difficulté avec les outils informatiques. Les initiatives telles que celles du PIMMS de Melun contribuent à un numérique inclusif en développant les compétences transversales nécessaires à la réalisation de démarches officielles dans les entreprises publiques ou privées effectuant une mission de service public (à l’image d’Enedis, qui prendra la présidence des PIMMS en juin 2019). Car, d’ici 2022, la totalité de ces démarches se fera en ligne.

Ajoutez votre commentaire

*