Connexion
newsletter
CONNECT & FOLLOW

Avec Supermeat, les carnivores auront la conscience tranquille

14 Sep 2016

grilled-1631727_640

Que ce soit pour des raisons éthiques ou sanitaires, la consommation de viande est en recul dans les pays développés. Supermeat pourrait bien contenter tout le monde avec sa viande garantie sans élevage ni clonage !

Un groupe de chercheurs israéliens s’est fixé pour objectif de produire de la poitrine de poulet non issue de l’élevage d’ici 5 ans. Pour y arriver, ces derniers comptent réaliser la biopsie d’un bout de tissu animal et régénérer de la viande à partir des cellules souches prélevées. Indolore pour l’animal, le procédé éviterait de tuer « 50 milliards de poulets par an pour la consommation humaine » explique la société israélienne. Une bonne nouvelle pour les citoyens soucieux de la cause animale et néanmoins amoureux de la viande, mais aussi pour la planète. Cette culture en laboratoire permettrait d’économiser :
– 96% d’eau,
– 99% d’espace,
– 96% de GES,
– pour un coût d’ 1 à 5$ le kilo de viande.

Lire aussi: Ils sont beaux, ils sont bons mes insectes!

La course est lancée
Après une campagne de crowdfunding de 200 000$, le double de la somme escomptée, Supermeat est bien lancée, mais fait déjà face à la concurrence. Memphis Meat, une entreprise américaine, travaille également sur la culture de cellules souches dans des « bioréacteurs ». En phase de R&D, elle prévoit aussi une commercialisation d’ici 5 ans.

Pas certain que cette innovation suffise à faire retourner leurs vestes aux vegans les plus convaincus. Mais pour ceux qui sont tiraillés entre leur sensibilité à la cause animale et leur instinct carnivore : la fin du cas de conscience est proche !

2 commentaires
  1. C’est fou comme cette innovation me fait peur… Elle me fait penser à cette histoire de René Barjavel (il a vécu entre 1911 et 1985): dans Ravage, publié en 1943, Barjavel l’avait écrit, ce gros bout de viande alimenté qui se régénère tout seul… Et on sait comment ça a fini (ou alors je vous conseille d’aller lire comme ça fini 😉 )

    Et vous? Cela ne vous fait pas peur?

    1. Merci pour votre commentaire.
      Certaines innovations peuvent parfois être déroutantes. Libres à chacun de se laisser tenter ou non par le concept. Nous aimons informer nos lecteurs sur la réalité qui les entoure, les innovations en marche et l’avenir qui se dessine. Ce procédé intéressera ou non l’industrie alimentaire mais il présente néanmoins une solution pour lutter contre l’élevage intensif d’animaux. Cependant, l’idée de manger du poulet issu d’un laboratoire peut paraître beaucoup moins alléchante. Notons néanmoins que les propriétés et les caractéristiques de la viande obtenues sont identiques à celle d’une viande élevée de manière traditionnelle. Libre à chacun d’y adhérer ou non.

Ajoutez votre commentaire

*