Connexion
newsletter
CONNECT & FOLLOW

Blablacar : le géant du collaboratif made in France

30 Avr 2015

blablacarAvec le rachat son principal concurrent Carpooling, la startup française est en situation de devenir au covoiturage c’est qu’est AirBnB à la location de maison, ou Uber aux taxis.

Une startup française qui rachète son concurrent Allemand. Voilà qui est assez rare pour être salué. Blablacar, après avoir levé 100 millions de dollars fin 2014, est aujourd’hui en quasi monopole sur le marché en pleine expansion du covoiturage :
– 90% des parts du marché sur le vieux continent,
– 20 millions d’utilisateurs,
– présent dans 18 pays,
– et fort de 260 collaborateurs répartis dans 11 antennes locales.

A la conquête du monde

Une situation encore renforcée par le rachat dans le même temps d’Autohop, un site de covoiturage hongrois qui permet à Blablacar de s’ouvrir les portes de la Roumanie et des Balkans. « Ces services seront intégrés à la plate-forme Blablacar afin de proposer un service de covoiturage unifié dans toute l’Europe, désormais sans frontières d’Amsterdam à Zagreb » se réjouit l’entreprise.
Mais Blablacar ne s’arrête pas à l’Europe. Après l’Inde et le Brésil, elle ambitionne de s’étendre prochainement en Russie et en Turquie.

Drivy, l’étoile montante

Autre bonne nouvelle pour l’éco-système collaboratif français : la montée en puissance de Drivy, une startup qui propose des locations de voiture de particulier à particulier. Après avoir levé 8 millions d’euros, elle a racheté son principal concurrent, Buzzcar. Elle revendique aujourd’hui 500 00 membres et un parc de 26 000 voitures en France et en Allemagne.

Qu’on se le dise, les startups collaboratives française attaquent 2015 le pied au plancher !

1 commentaire

Ajoutez votre commentaire

*