Connexion
newsletter
CONNECT & FOLLOW
Bordeaux : des tours de bois re-dessinent la ville
Innovation

Bordeaux : des tours de bois re-dessinent la ville

22 Jan 2018

Longtemps cantonné aux maisons individuelles, le bois fait son apparition dans les projets immobiliers urbains. À Bordeaux, ce sont deux tours, Hyperion et Silva, qui pousseront en ville dès 2019. Une première en France !

La capitale girondine ne cesse d’innover : espaces verts, transition alimentaire, mobilité… En 2019, c’est au tour de la construction de se réinventer. La ville abrite les deux projets de tours d’habitations en ossature bois les plus hautes de France : Hyperion (57 mètres) et Silva (56 mètres), gagnantes d’un appel à projet lancé par la ville pour redessiner le paysage de la gare Saint-Jean. Un concours qui, pour Jacques Rubio de Kaufman & Broad, le promoteur du projet Silva, encourage à innover, à dépasser les limites constructives techniques et règlementaires actuelles. C’est l’opportunité de développer des systèmes qui feront école, et de montrer qu’en unissant les acteurs des filières bois et sèches, les solutions existent”.

La tour Silva © Quickit pour ArtBuild

Éco-conception et solidité

L’exercice est aussi l’occasion de rappeler les avantages de la conception bois, malgré son coût de 2 à 3 % plus élevé par rapport au béton. Julien Pemezec, directeur général chez Woodeum, promoteur du projet Hyperion, rappelle que l’ossature bois :
– produit moins de déchets et d’émissions à la conception,
– et permet une réduction des consommations énergétiques.

Dans nos bâtiments déjà réalisés, ajoute Julien Pemezec, les habitants sont enthousiastes […] Ils payent des charges plus faibles, apprécient la bonne isolation et l’acoustique des pièces à vivre dans lesquelles le son ne résonne pas, absorbé en partie par les cloisons bois… qui régulent aussi l’humidité, ne sont jamais froides au toucher, et créent une ambiance douce.”

Autre prouesse ? La maquette à ⅓ de la tour Silva a passé les tests de résistance sismique et incendie avec brio. Une preuve que le bois peut s’adapter au paysage urbain… tout en assurant la sécurité de ses habitants.

Image en une : la tour Hyperion.

Ajoutez votre commentaire

*