Connexion
newsletter
CONNECT & FOLLOW
Chine : un tram sans rails ni chauffeur
Innovation - Tech

Chine : un tram sans rails ni chauffeur

11 Mar 2019

Entre tram et bus, cette solution de transports en commun est facile à mettre en place pour un prix très compétitif.

La Chine prépare le futur des transports en commun : l’”Autonomous Rail Transit” (ART) est un train électrique et autonome qui ne nécessite pas de rails. Un guidage optique intégré lui permet en effet de se déplacer directement sur la route en suivant, au millimètre près, un marquage au sol. L’ART peut transporter 300 passagers à 70 km/h, mais une version de 500 passagers est également prévue. Conçu en 2013 par le constructeur ferroviaire chinois CRRC, le tramway-bus a passé plusieurs phases de test en 2018 et est actuellement mis à l’épreuve à Harbin, au nord-est du pays, sous -20°C.

Doublement éco

Imaginé pour la ville, l’ART est une solution attractive pour les municipalités, notamment celles n’ayant pas les ressources d’installer une infrastructure de transports en commun comme un métro ou tramway. Son coût d’installation se situe en effet entre 5 et 7 millions par kilomètre (contre 24 millions en moyenne pour un tram classique français). Avec une infrastructure aussi légère, les villes peuvent non seulement compter sur une grande modularité (avec un trajet facilement allongé ou modifié), mais aussi sur un impact environnemental considérablement réduit :
– à l’installation, avec un chantier moins invasif,
– et à l’exploitation, avec des batteries lithium-titanate qui n’émettent pas de CO2 et limitent la pollution sonore.

C’est tout un pan du monde des transports qui roule ainsi vers un futur plus économique, et surtout plus écologique.

Ajoutez votre commentaire

*