Connexion
newsletter
CONNECT & FOLLOW
Climat : Les femmes rurales sont une « force puissante » pour l’action climatique, selon l’ONU
Société

Climat : Les femmes rurales sont une « force puissante » pour l’action climatique, selon l’ONU

23 Oct 2019

Les femmes rurales, considérées comme pionnières de l’énergie verte, sont les premières en ligne à se heurter aux changements climatiques.

À l’occasion de la journée internationale des femmes rurales célébrée le 15 octobre dernier, le secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, a déclaré dans un message que « ces pionnières de l’énergie verte, qui sont toujours les premières à adopter de nouvelles techniques agricoles et à intervenir en cas de crise, peuvent être un puissant moteur de progrès partout dans la planète ». En effet, les femmes rurales contribuent de manière significative à :

– la production agricole,

– la sécurité alimentaire et à la nutrition,

– la gestion des terres et des ressources naturelles,

– au renforcement des capacités d’adaptation face aux changements climatiques.

Les changements climatiques accroissent les inégalités

Dans le monde, une femme active sur trois travaille dans l’agriculture, selon l’Organisation Internationale du Travail (OIT). Et les femmes rurales sont les premières à être affectées lorsque les ressources naturelles et l’agriculture sont menacées. Les changements climatiques accroissent ces inégalités ce qui aggrave encore la situation des femmes et des filles dans les zones rurales, a souligné le secrétaire général. La FAO (Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture) signale qu’entre 2006 et 2016, un quart des dommages et pertes totaux causés par les catastrophes liées au climat dans les pays en développement sont survenus dans l’agriculture.

Une femme du Bengale occidental, en Inde. En Inde, 74,5% des femmes rurales sont des travailleurs agricoles mais seulement 9,3% sont propriétaires des terres. Photo ONU Femmes/Ashutosh Nego

Ajoutez votre commentaire

*