Connexion
newsletter
CONNECT & FOLLOW
Danemark : un chef étoilé choisit d’emballer ses plats à emporter dans des cannettes consignées
Société

Danemark : un chef étoilé choisit d’emballer ses plats à emporter dans des cannettes consignées

16 Déc 2019

Le restaurant thaïlandais Kiin Kiin, à Aarhus, emballe ses plats à emporter dans des contenants en métal consignés pour une dizaine d’euros. Un choix ambitieux qui vise à réduire l’utilisation de plastique.

Pour l’ouverture du nouvel établissement de son enseigne Kiin Kiin, le chef danois Henrik Yde Andersen a acheté 4 000 boîtes en métal. Elles seront utilisées pour le take-away de ce restaurant étoilé, contre une consigne de 13 euros. Une idée venue tout droit de Thaïlande, où les boîtes, appelées “pinto”, s’assemblent pour transporter les repas des écoliers : du riz dans l’une, un curry dans l’autre – à la manière des bento japonais.

Take-away zéro déchet

Ce restaurant Michelin s’était lancé dans le take-away afin de gagner un peu plus pour la peinture et les meubles au tout début de son aventure. Le concept est resté, et permet par ailleurs de limiter le gaspillage alimentaire du restaurant. “Sur une carotte, nous n’utilisons que 30% de l’aliment. C’est incroyable ce qu’il faut jeter pour créer ces plats,” Henrik Yde Andersen au journal Børsen. Plutôt que de jeter le reste, il l’utilise dans les wok qui sont vendus à emporter.

Les danois étant déjà habitués à la consigne, ils devraient facilement adopter l’idée de pouvoir ramener leurs emballages de take-away. D’autant plus que les clients reviennent régulièrement. “Si l’idée est bien reçue par le public, nous souhaiterions les étendre à nos autres établissements Kiin Kiin,” souligne Henrik Yde Andersen.

Photo: © Tobias Nicolai pour Børsen

Ajoutez votre commentaire

*