Connexion
newsletter
CONNECT & FOLLOW
Des Champignons de Marseille bio et en circuit court
Innovation

Des Champignons de Marseille bio et en circuit court

20 Jan 2020

À Marseille, ce projet d’agriculture urbaine fait pousser ses champignons sur de la paille de riz bio dans des caves… et fournit déjà des enseignes comme Métro et Biocoop. 

Les Champignons de Marseille ont vu le jour il y a deux ans avec un double objectif :
– faire pousser des pleurotes bio localement,
– et valoriser un déchet de la restauration. 

Car la startup récupérait jusqu’à maintenant le marc de café de restaurants et hôtels alentour pour faire pousser ses champignons. Mais si ces derniers ont trouvé leur clientèle, la collecte de marc comme substrat est “une filière encore trop difficile à développer à Marseille”, explique Nicolas d’Azémar, co-fondateur de la jeune pousse.

Du marc de café à la paille de riz

Les agriculteurs urbains ont trouvé une source alternative, mais toujours locale, pour leur substrat biologique. Mycoconcept propose en effet de valoriser la paille de riz de producteurs camarguais pour y faire pousser des champignons, plutôt que de simplement la brûler. Une façon pour les Champignons de Marseille de continuer à s’approvisionner localement, mais aussi d’aller plus loin en pouvant certifier ses champignons en bio.

Une étape nécessaire, étant donné que le succès des pleurotes ne fait que grandir et de séduire
– tant les commerçants, à travers le grossiste Métro,
– et les particuliers, à travers la chaîne Biocoop.
Ce sont ainsi 400 kilos de pleurotes bio qui viendront rejoindre les étalages de la région chaque mois.

Ajoutez votre commentaire

*