Connexion
newsletter
CONNECT & FOLLOW

Des vaccins révolutionnaires ?

13 Mai 2015

tjr04450Le Dr Prausnitz de l’université américaine de Georgia Tech, a mis au point une nouvelle manière d’administrer un vaccin qui va faire plaisir à ceux que la vue d’une aiguille horrifie.

On le sait, les vaccins sont indispensables pour contenir et à terme éradiquer des maladies telles que la rougeole, la rubéole ou la grippe. Or son administration peut parfois constituer un frein :
– phobie du patient pour l’aiguille,
– compétences médicales parfois incomplètes, notamment dans les pays pauvres,
– maintien au frais du vaccin, ce qui pose le problème de son acheminement.

L’innovation du Dr Prausnitz fait d’une pierre trois coups en remédiant à ces freins. En effet, le vaccin prend la forme d’un pansement :
– constitué de sucre, d’une dose de vaccin, de polymères,
– et crénelé d’une centaine de micro-aiguilles qui diffusent le vaccin.

originalQuasi indolore, ce vaccin se dépose comme un simple pansement sur la peau. Au bout de 20 minutes, il n’y a qu’à le décoller : le vaccin a été administré.

En collaboration avec la fondation Bill et Melinda Gates notamment, le Dr Prausnitz espère faire les premiers tests sur des humains d’ici 2017. « Je pense que les gens commenceront a voir ces patchs pendant les épidémies annuelles de grippes dans les 3 à 5 ans » confie-t-il.

Une innovation prometteuse que l’on suivra de près.

 

Ajoutez votre commentaire

*