Connexion
newsletter
CONNECT & FOLLOW
Dizy : des meubles durables aux pièces interchangeables
Innovation - Société

Dizy : des meubles durables aux pièces interchangeables

07 Août 2019

La startup vend ses meubles assemblés, mais aussi en pièces détachées pour donner au client la liberté de personnaliser son meuble et ainsi allonger sa durée de vie.

Créée en janvier 2019, la startup roubaisienne Dizy est née du constat suivant : chaque année, les Français jettent plus d’un million de tonnes de mobilier. Si les dispositifs ÉcoMobilier et Valdélia, créés en 2017, permettent de donner une seconde vie aux “déchets d’éléments d’ameublement”, des centaines de milliers de tonnes ne sont aujourd’hui ni réutilisés ni recyclés, selon Vianney Sauvage, le fondateur de Dizy.

Design DIY = Dizy

La startup s’attaque à la source du problème : allonger la durée de vie des meubles. En permettant aux clients de personnaliser leurs meubles, ces derniers répondent mieux à leurs attentes en termes de dimensions, de fonction et de style. D’autant que les 36 pièces détachées de Dizy sont interchangeables : un pied de lampe se transforme en pied de table en un rien de temps. Il est ainsi possible de changer le look et la fonction d’un meuble sans forcément en racheter. “95 % des pièces peuvent être réutilisables d’un meuble à l’autre”, précise Vianney Sauvage.

Mobilier durable et solidaire

Les pièces, qui permettent de composer tables, lampes, bureaux et étagères, sont issues de matériaux recyclés et recyclables. Il s’agit par exemple :
– de métal, recyclable à l’infini,
– de bois issus de forêts gérées durablement,
– et d’emballages en carton français et recyclé.

Pour s’assurer d’une démarche 100 % ESS, la startup a choisi de faire confiance à une entreprise d’insertion pour la préparation des commandes. Une révolution Ikea, en plus durable ?

Ajoutez votre commentaire

*