Connexion
newsletter
CONNECT & FOLLOW
Énergies propres : le Parlement européen mène la danse
Société

Énergies propres : le Parlement européen mène la danse

14 Nov 2018

Alors que la Programmation pluriannuelle de l’énergie (PPE) se fait attendre en France, le Parlement européen a voté trois textes pour accélérer la transition énergétique de l’Union.

Dans le cadre de son paquet “de l’énergie propre pour tous les européens”, le Parlement européen a tracé, ce mercredi 13 novembre, la feuille de route de la transition écologique de l’Union à l’horizon 2030.

Le renouvelable a le vent en poupe

Premier texte : l’augmentation de 32,5% de l’efficacité énergétique (consommation, isolation, etc) par rapport à 1990. Si cette mesure fait plus office de ligne directrice que de contrainte, les eurodéputés se sont mis d’accord sur la part des renouvelables d’ici 2030 : ils devront représenter au moins un tiers (32 %) de la consommation énergétique de l’Union. Un objectif encore insuffisant pour atteindre zéro émission en 2050, estime Yannick Jadot, qui souligne cependant que les députés ont réussi à aller au-delà de la proposition initiale de la Commission et du Conseil, de 27%. Et ces objectifs devront être revus à la hausse en fonction des progrès techniques. Le Parlement compte aussi faciliter l’autoproduction d’énergies renouvelables via, entre autres :
– l’ouverture de guichets uniques,
– et la réduction des coûts pour la production et vente d’énergie par des coopératives citoyennes.

Les biocarburants dans le collimateur

L’utilisation des biocarburants de première génération (palme, tournesol, soja, colza) devra diminuer pour atteindre 0% en 2030, puisque leurs impacts écologiques, tels que la déforestation, sont désormais pris en compte. Si les députés auraient préféré une interdiction dès 2021, les États n’ont pas suivi la mesure. La France a notamment voulu protéger son usine Total de la Mède. L’Union avance cependant en direction de carburants plus propres, en imposant que 14% des carburants utilisés proviennent des énergies vertes en 2030.

Ajoutez votre commentaire

*