Connexion
newsletter
CONNECT & FOLLOW

Feed : votre déj’ en bouteille !

25 Jan 2017

Feed startup française foodtech

Après la livraison à domicile ou les insectes, la foodtech revisite le concept du repas en poudre ou en barre, version vegan et sans gluten. Avec Feed, plus d’excuse pour ne pas manger sain même en plein rush !

Juriste dans une entreprise parisienne, Anthony Bourbon est fatigué de manger des sandwichs quotidiennement par manque de temps. Il commence alors à chercher des alternatives saines, équilibrées et rapides mais ne trouve rien de très convaincant. Il se tourne alors vers un diététicien qui lui explique que son idée « est impossible » explique une de ses collaboratrices. Particulièrement déterminé, Anthony Bourbon a poursuivi sa quête avec deux laboratoires et trois fabricants. Et après un an et demi de recherches, il a enfin fini par trouver la recette miracle qu’il commercialise sous la marque Feed.

À consommer avec modération

La startup, lancée en juin 2016, propose à la vente différents produits : poudre, barre ou bouteille prêts à déguster. Des formats différents qui apportent tous les mêmes bienfaits : protéines, vitamines, lipides, nutriments… correspondants aux besoins moyens d’une personne. Mais ce « n’est pas un produit de régime » tient à souligner Anthony Bourbon. Il s’agit seulement de proposer une solution alternative et saine et il ne faut pas imaginer les produits Feed « comme une solution de substitution quotidienne et habituelle aux repas » précise la startup. Toujours est-il qu’à 2,5€ la bouteille, le prix est plutôt compétitif.

Lire aussi: Le yaourt, tout un plat ! 

Premiers partenariats

À peine lancée, l’idée a déjà séduit les internautes ! En quelques semaines, la startup avait déjà reçu plus de 10 000 précommandes dont la livraison n’a débuté que le 6 janvier dernier. Les parisiens peuvent également retrouver les bouteilles et les barres de la marque à la « Grande épicerie, qui est le partenaire exclusif de Feed » indique son fondateur, même si « d’autres partenariats avec de grandes enseignes sont déjà en cours de négociation et que les Etats-Unis se montrent également très intéressés par nos produits ».

 

 

 

Ajoutez votre commentaire

*