Connexion
newsletter
CONNECT & FOLLOW

Gares SNCF : futurs hubs de services et d’innovations

02 Mar 2017

Gares SNCF : futurs hubs de services et d’innovations

En 2016, la SNCF a accueilli plus de 13,5 millions de passagers sur ses rails. Un chiffre en augmentation. Pour améliorer leur attente et leur expérience dans ses gares, la compagnie a créé la filiale Gare et Connexion qui veut muer les gares en « villages urbains ».

Plus qu’un simple lieu de transit, les gares sont devenues de véritables lieux de vie pour les touristes et les Français. Pour répondre à leurs nouveaux besoins, la SNCF a décidé de réaménager ces espaces. Après les distributeurs d’histoire et le système « click and collect », de réception de colis, la SNCF s’apprête à franchir un nouveau cap. Et elle mise sur les startups pour relever le challenge !

À votre service

Dans la lignée de sa stratégie « city booster* », Gare et Connexion veut proposer des services pratiques et humains pour les plus pressés. La première gare a bénéficié de cette offre sera celle de Pont Cardinet dans le 17ème arrondissement de Paris. Un espace sera consacré à l’accueil de 8 startups qui proposeront, par exemple :
– des kits gourmands (Les Commis),
– des repas préparés (Monsieur Bonape),
– des paniers Amap (la Ruche qui dit Oui),
– les services d’un réparateur ou un bricoleur (Needelp),
– ou encore un pressing (Quatre épingles).
En « favorisant les circuits courts et les jeunes startups », Patrick Ropert, DG de Gare et Connexion, veut proposer des « services innovants et digitaux » à ses usagers.

Lire aussi: Carrefour expérimente l’innovation à la sauce startup!

Tout le monde y gagne !

D’ici la fin de l’année, une dizaine de gares devraient également proposer de tels services. D’après les études menées, l’implantation des startups dans les gares leur permettrait de conquérir de nouveaux clients et d’augmenter les ventes. La SNCF perçoit une redevance sur le chiffre d’affaire des startups, en plus de leur loyer**. Une somme qui sera réinjectée dans la modernisation des gares. Pour les usagers, cela signifie donc plus de services, mais aussi plus de confort. Un concept gagnant-gagnant.

 

* City booster : stratégie visant à transformer les gares en véritable territoire de la smartcity, notamment grâce aux datas et aux services.

**Exception faite pour la Ruche qui dit Oui qui ne reversera aucun dividende. Un partenariat particulier a été signé avec l’entreprise qui devrait trouver sa place dans 70 gares françaises d’ici à la fin de l’année.

 

Ajoutez votre commentaire

*