Connexion
newsletter
CONNECT & FOLLOW
Holycrab : ce food-truck transforme les espèces invasives en délices
Innovation - Société

Holycrab : ce food-truck transforme les espèces invasives en délices

18 Nov 2019

Pour lutter contre les espèces invasives, deux jeunes allemands ont eu l’idée de les manger. En s’associant à un chef, ils créent des mets à base de crabe chinois ou encore de sanglier.

En 2017, le Tiergarten de Berlin était envahit d’écrevisses de Louisiane, une espèce considérée comme nuisible car ravageuse pour les environnements aquatiques dans lesquels elle s’implante. Face à ce fléau, la ville a autorisé la pêche aux écrevisses : l’année suivante, 38 000 spécimens sont pêchés dans les seuls parcs de Tiergarten et Brizer selon l’administration berlinoise. Une opportunité pour Lukas Bosch et Juliane Bublitz, deux consultants qui ont eu l’idée d’un concept culinaire à base d’espèces invasives (l’Union européenne en compte une soixantaine). Leur food-truck Holycrab voyait le jour, avec pour slogan : “des dix plaies annoncées par la Bible, quatre sont comestibles”.

© Holycrab

Gastronomie autement invasive

Pour s’assurer de la durabilité du projet, les jeunes entrepreneurs se sont associés au chef Andreas Michelus. Après avoir remporté le prix des créateurs gastronomiques “Gastro Gründerpreiz” à Hambourg, le projet est récompensé par le gouvernement. Un démarrage sur les chapeaux de roue qui permet au trio de faire son chemin. Outre le crabe chinois et l’écrevisse de Louisiane, le menu propose aussi du sanglier, dont la population va jusqu’à s’aventurer dans les villes. D’autres espèces viendront l’enrichir d’ici peu, comme le ragondin ou la bernache du Canada.

Si le plus efficace reste encore d’éviter l’importation de ces espèces, le Holycrab a trouvé une solution écologique et gastronomique à cette invasion.

© Holycrab

Ajoutez votre commentaire

*