Connexion
newsletter
CONNECT & FOLLOW
Imprimer des récifs en 3D pour créer de nouveaux abris marins
Innovation

Imprimer des récifs en 3D pour créer de nouveaux abris marins

28 Sep 2018

Un premier récif en céramique a été plongé dans les eaux des Maldives et attire déjà des poissons curieux.

À mesure que la technologie des imprimantes 3D s’améliore, ses applications se multiplient. L’entrepreneur australien Alex Goad a ainsi lancé l’association Reef Design Labs (RDL) pour soutenir les études de restauration de récifs coralliens grâce à la flexibilité de l’impression 3D. Son équipe a créé le premier récif en céramique au monde, dont les différents modules de forme complexe ont été assemblées par des plongeurs dans les Maldives. Des fragments de corail y ont été ajoutés dans l’espoir qu’ils s’approprient la structure et s’y développent, le but étant à terme d’abriter la faune et la flore marine.

Coup de pouce

Les coraux font face à de nombreuses menaces, notamment du fait du réchauffement des températures, qui les poussent à éjecter les cellules d’algues dont ils se servent pour produire de l’énergie. Une séparation prolongée tue tant l’algue que le corail, qui devient un squelette blanchi. Mais son importance dans la vie marine étant primordiale, les chercheurs multiplient les idées pour préserver le corail.

Alex Goad reconnaît bien sûr qu’il n’a pas trouvé de solution miracle, mais plutôt un coup de pouce pour les petits récifs. Sa solution présente l’avantage de reproduire la structure complexe de récifs naturels pour stimuler la croissance de nouveaux coraux. Et même les poissons n’y voient que du feu : en quelques minutes seulement, des curieux étaient venus explorer les alcôves du récif artificiel. Mais avant tout, sa technologie se veut un outil pour la recherche sur la culture de coraux. Elle permet d’adapter l’impression à l’expérience scientifique, par exemple pour tester comment les différentes techniques de fixation des fragments de corail affectent la croissance.

 

Ajoutez votre commentaire

*